Vinyls collection : Votre collection de disques en ligne
Vous êtes ici : Accueil >> Le vinyl du mois
Proposer le prochain
Vinyl du mois
Un disque vous tient particulièrement à coeur ?
Envoyez-nous votre chronique

Il deviendra peut-être le Vinyl du siècle du mois !
Album du siècle du mois : The Fabulous Paul Bley Quintet

Album du siècle du mois : The Fabulous Paul Bley Quintet

Album du siècle du mois : The Fabulous Paul Bley Quintet

The Fabulous Paul Bley Quintet - The Fabulous Paul Bley Quintet

The Fabulous Paul Bley Quintet: Paul Bley (piano), Ornette Coleman (alto saxophone), Don Cherry (trompette), Charlie Haden (contrebasse), Billy Higgins (batterie).

Paul Bley, musicien canadien de formation classique, s’intéresse à ce qu’il y a de plus innovant en jazz et invite deux musiciens aux sonorités inouïes à se joindre à lui pour une série de sets au « Hillcrest Club » de Los Angeles. C’est ainsi qu’Ornette Coleman et Don Cherry accompagnés du batteur Billy Higgins allumeront les premiers feux de ce qui s’appellera un peu plus tard le free-jazz. C’est aussi en ces lieux que se fera la rencontre avec une autre figure emblématique de ce bouleversement : Charlie Haden.

Quelques morceaux resteront figés hors du temps par Paul Bley lui-même qui se transforme pour l’occasion en preneur de son. On entend de temps à autre des bruits de conversation, des tintements de verres et de vaisselle, l’ambiance est là, plongée au cœur de la nuit de L.A, entre chiens et loups, le jazz se cherche, se trouve et se métamorphose à la chaleur du feu sacré qui brûla ces nuits-là, élargissant avec entêtement le champ des possibles.

Ce disque est le précieux témoignage entre ce qui fut et ce qui sera, un pont entre le be-bop et le free jazz, entre l’audace de Charlie Parker et la témérité d’Ornette Coleman. Ce véritable document, témoin d’une musique en train de naître, représente le chaînon qui prolonge le bop vers le free, en justifie la démarche et en déroule le chemin. Enregistré en 1958, six mois après la sortie de Somethin' Else, l’album ne paraîtra qu’en 1971, dévoilant à postériori que le Free est une évolution avant d’être une révolution, un prolongement plutôt qu'une cassure, c’est en effet par un ancrage solide des racines que se nourrit la liberté.

Tout commence dans la tradition, par une reprise de Charlie Parker "Klactoveesedstene", le canevas traditionnel, thème-improvisations-thème est respecté, mais Ornette prolonge la musique de Charlie Parker déroulant des solos démesurément longs, à la façon de John Coltrane. Une musique nouvelle s’esquisse, Don Cherry semble prendre une longueur d’avance, il a déjà réinventé les sons de la trompette, loin de Clifford Brown, Dizzy ou Fats Navarro, on entend ici ses chorus dessiner l’avenir du jazz. Il commente les thèmes en se moquant des règles, les sons de sa trompette répètent, prolongent, déstructurent et reconstruisent…

Retour à une certaine tradition, "I remember Harlem" est un hommage à Roy Eldridge que Paul Bley adore, il nous livre ici quelques solos audacieux. Suivent deux compositions d’Ornette Coleman qui occupent toute la face deux, The Blessing et Free. « La première tentative de ce qui sera plus tard appelé le free jazz » commente L. Goddet sur les notes de pochette...

Une réédition agrémentée de 4 titres supplémentaires est aujourd’hui disponible, curieusement sous le nom d’Ornette Coleman (Complete Live at The Hillcrest Club).


Mai 2013, écrit par cush

Poster un Commentaire
Commentaires

Non Connecté maxjourdain
Posté le 01/08/13 à 19:21
Ca a l'air cool



Non Connecté cush
Posté le 19/06/13 à 19:20
Paul Bley a longtemps gardé les bandes par devers lui. Conscient de l'énorme portée historique de celles-ci, il aimait en parler à ses visiteurs ou aux journalistes. Finalement, une suite des enregistrements de ces concerts sera finalement publiée sous le nom d'Ornette Coleman (pour d'évidentes raisons commerciales) en 1977. Voici la pochette de l'album:

Image utilisateur



Non Connecté cush
Posté le 19/05/13 à 07:17
Vos commentaires font plaisir, d'autant que ce créneau reste assez confidentiel, même s'il est passionnant!
Il va falloir que j'écoute Arthur H, je connais assez bien les albums du père, le premier enregistrement de sa sœur qui est excellent, mais je n'ai pas encore été au-delà de la drôle de voix de cet Arthur là...




Non Connecté souche
Posté le 18/05/13 à 14:51
Merci pour cette belle chronique les noms cités dans la rubrique je les connaissais (ne rigolé pas svp) à travers une chanson d’Arthur H de mémoire la chanson s'appelait :cool jaaz
En tout cas maintenant j'en connais un peu plus
Toujours agréable de te lire



Non Connecté pehach
Posté le 16/05/13 à 13:22
Merci Cush. C'est très intéressant. Je ne pensais pas que le free trouvait ses racines dans la fin des années 50. J'aimerais bien découvrir plus d'albums, mais c'est une vraie jungle tentaculaire.. Satané manque de temps.. Voilà pourquoi j'accueille ta petite chronique avec bonheur..



Non Connecté cush
Posté le 15/05/13 à 17:00
Merci.
En fait je passe souvent, pour entrer mes nouveautés mais aussi pour vous lire, même si je ne prends pas assez le temps de répondre. Les discussions sont souvent très intéressantes, variées et sans prise de tête, ce qui est vraiment positif. Le contenu est riche et j'apprends pas mal de choses à vous lire...
Pour cet album c'est l'aspect "historique" qui prime, on y trouve les pères du free, Coleman, Cherry et Haden, tous à leur début. On peut penser que si cet album était sorti en son temps le free aurait été mieux perçu, c'est une sorte de "chaînon manquant" qui permet de comprendre l'évolution du jazz.
Comme toujours, à chaque évolution majeure, on verra apparaître le clan des "anciens" et celui des "modernes"...



Non Connecté discobulle
Posté le 14/05/13 à 21:24
en voila une chronique qu'elle est bonne ça donne vraiment envie d'écouter cette galette. toujours de bon conseil le CUSH passe plus souvent sur le site, ça relève le niveau



Connecté(s) sur le site : land, big et 48 visiteur(s)

testeur voyage Sections Vinyle
Vous disposez d'un droit d'accès, de modification ou suppression des données vous concernant à l'adresse suivante :contact
Copyright © 2009-2016 Vinyls-collection.com ® - Tous droits réservés