Vinyls collection : Votre collection de disques en ligne
Vous êtes ici : Accueil >> Le vinyl du mois
Proposer le prochain
Vinyl du mois
Un disque vous tient particulièrement à coeur ?
Envoyez-nous votre chronique

Il deviendra peut-être le Vinyl du siècle du mois !
Album du siècle du mois : Children of the Future

Album du siècle du mois : Children of the Future

Album du siècle du mois : Children of the Future

Children of the Future - Steve Miller Band

Premier album du Steve Miller Band et peut être le meilleur album des 5 que publiera le groupe entre 1968 et 1970. Steve Miller Band (emmené par Steve Miller, normal) est un groupe de San Francisco, formé en 1967 et contemporain du Jefferson Airplane, des Grateful Dead, Quiksilver Messenger service etc...

Ce "Children of the Future" s'avère moins psychédélique que ce qu'ont pu faire les autres groupes de la baie mais Steve Miller s'autorisera tout de même de longues improvisations sur scène durant cette période et l'on peut en entendre un témoignage sur la dernière piste du live de Country Joe and the Fish au Fillmore West puisqu'il participe au Jam final (38 minutes !!!) en tant qu'invité.

La première face du vinyle comprend les 5 premiers titres qui en fait n'en font qu'un. Cette Face A est parfois comparée à la face A du Sergent pepper des Beatles. 5 morceaux qui s'enchaînent, parfois même très vite (les pistes 2 et 3 font 1min 31 à elle 2). Si l'album s'ouvre sur un déferlement de sons psychédéliques, on entre ensuite dans une atmosphère douce avec la voix haut perchée de Steve Miller (qui chante normalement après). L'atmosphère et l'enchaînement de ces 5 premiers morceaux est plutôt planant et doux (magnifique "In my first mind" joué par Peterman) et s'oppose à la seconde face du vinyle.

Cette seconde face est composée de 6 titres dont 2 composés par Boz Scaggs, un excellent musicien qui quittera le groupe l'année suivante pour mener une carrière solo qui n'aura pas la renommée qu'elle mérite de ce coté de l'Atlantique. Ces titres montrent tout le savoir faire du groupe, on peut s'arrêter sur le superbe Steppin' stone et ses envolées de guitares électriques (qui a donné de bien beau solo en live il me semble), les "cris" de l'harmonica de Miller sur "Fanny Mae" qui montrent que Steve était un grand musicien avant de faire de la soupe FM et la magnifique reprise de "key to the Higway" du bluesman Charie Segar que Clapton popularisera en 1970 (sur Layla avec Dereck and the Dominos). Personnellement, je trouve cette version plus folk supérieure au blues de Clapton.

Après cet album, sorti en septembre 1968, le Steve Miller band sortira deux autres magnifiques opus. "Sailor" (le mois suivant) et Brave New world en 1969 avec Nicky Hopkins et.... Paul McCatney en guest. Suivront 2 autres albums moins cotés mais réussis (Your Saving grace et Number 5 en 1970).

Pour la composition du groupe :
* Steve Miller – guitar, harmonica, vocals
* Boz Scaggs – guitar, vocals
* Lonnie Turner – bass, vocals
* Jim Peterman – keyboards, vocals
* Tim Davis – drums, vocals


mai 2010, écrit par Yann


Connecté(s) sur le site : et 23 visiteur(s)

testeur voyage Sections Vinyle
Vous disposez d'un droit d'accès, de modification ou suppression des données vous concernant à l'adresse suivante :contact
Copyright © 2009-2016 Vinyls-collection.com ® - Tous droits réservés