Vinyls collection : Votre collection de disques en ligne
Vous êtes ici : Accueil >> Le vinyl du mois
Proposer le prochain
Vinyl du mois
Un disque vous tient particulièrement à coeur ?
Envoyez-nous votre chronique

Il deviendra peut-être le Vinyl du siècle du mois !
Album du siècle du mois : Nino Ferrer and Leggs

Album du siècle du mois : Nino Ferrer and Leggs

Album du siècle du mois : Nino Ferrer and Leggs

Nino Ferrer and Leggs - Nino Ferrer

Nino Ferrer and Leggs, album sorti en 1973, est sans doute l'un des plus beaux albums de Nino avec Blanat enregistré plus tard en 1979.

Il est accompagné pour cet enregistrement du groupe Leggs : Micky Finn à la guitare, Brian Johnston au piano, Ron Thomas à la basse, Keith Boyce à la batterie et Giorgio Giombolini déjà présent sur Métronomie à l'orgue.

8 titres composent ce Chef d’œuvre qui passera complètement inaperçu à l'époque !

L'Angleterre
Moby-dick
L'An 2000
Je vais te dire adieu
Listen to the master
La révolution
Kinou
Na na song

Rien à envier pourtant aux productions anglo-saxonnes de l'époque, la guitare de Micky est une merveille (il jouera plus tard pour Higelin entre autres), l'orgue de Giorgio est envoutant et les textes de Nino confirment après Métronomie que c'en est bien fini des pitreries de ses débuts et qu'il est temps pour lui de faire ce dont il a vraiment envie, le public français ne le suivra pas et pourtant cet album recèle des trésors de rock progressif à la française, Nino et les Leggs nous offrant 36 minutes de pur plaisir !

Donc si vous ne connaissez de Nino que Le sud , Mirza, ou Le téléfon je vous conseille vivement d'écouter cet album (rare en vinyle) mais aussi Blanat ou Suite en neuf.
Petite particularité, le dernier titre du disque "Na na song" est chanté en français sur le vinyle alors qu'on ne le trouve qu'en anglais sur toutes les rééditions CD.

A écouter sans modération donc, avec le volume à midi.


janvier 2014, écrit par floyd71

Poster un Commentaire
Commentaires

Non Connecté papilonaa
Posté le 14/02/14 à 00:26
Je connaissais Blanat, et j avais bien aime, je l ai achete en VG pour 1 euro, et celui la est tout aussi interressant .. a ecouter..



Non Connecté sudiste45
Posté le 05/01/14 à 13:26
très belle chronique floyd pour rappeler qu'il fut un véritable artiste et que malheureusement ses premiers "tubes" l'auront poursuivi jusqu'au bout et que ça faisait parti de son mal-être.



Non Connecté rockit
Posté le 03/01/14 à 12:47
Pour moi Nino Ferrer c'était comme tu dis : Mirza et le Telefon .

Bon, ben quoi tout le monde peut se tromper. Y'en a marre, y'a trop de trucs à découvrir tous les jours, j'y arriverais jamais.

Alors je note à la fin de la 236 pages de ma liste de recherche : Nino Ferrer



Non Connecté floyd71
Posté le 02/01/14 à 18:50
Merci à vous tous , j'ai du faire des efforts , le français et la rédaction en particulier c'est pas mon point fort deux petites fautes se sont donc glissées dans le texte , il faut lire "Suite en oeuf " et pas "neuf" et aussi Blanat a été enregistré en 1976 mais distribué en 1979 , car Nino ne voulait pas le donner a CBS avec qui il était en contrat pour 3 disques , il a enregistré a la place "Véritables variétés verdâtres " pour CBS et Blanat est donc sorti après en 1979 chez Freebird ;
C'est vrai que la pochette du Leggs n'est pas très expressive , par contre le contenu est superbe , avec Blanat ce sont ses deux meilleurs disques (à mon avis ) et j'aime bien aussi "Suite en oeuf" , si vous tomber sur un de ceux là en Vg ou pas cher , n'hésitez pas



Non Connecté lolivejazz
Posté le 02/01/14 à 18:11
Je viens de ré-écouter Métronomie :

et Nino et Radiah

2 excellents albums qui confirment l'énorme talent du bonhomme.
Je ne connais pas celui que tu viens de chroniquer mais ça fait envie !
Merci.
Un léger bémol par rapport à la pochette que je ne trouve pas terrible (voire moche)



Non Connecté souche
Posté le 02/01/14 à 17:36
C'est vrai Nino était un compositeur qui n'a pas été reconnu à sa juste valeur

Belle chronique merci c'est vrai s'est un bel album



Non Connecté luxfan
Posté le 02/01/14 à 11:58
A l'époque dans "notre beau pays" ne marchaient que les airs faciles, même quelqu'un comme Gainsbourg avec un album comme "Histoire de Melody Nelson" n'a pas plu "Obsolète" de Dashiell Hedayat, pareil......la France de cette époque est sans pitié pour les concepts albums et autres fantaisies sonores ! Elle veut du concret, du facile et agréable à écouter, heureusement les choses évoluent.
En tout cas merci Floyd pour cette chronique, je connais à peine le Ferrer de Métronomie encore moins cet album ci.



Non Connecté vinylomatic
Posté le 02/01/14 à 11:38
Ca m'étonne quand même que ce disque n'est pas marché à l'époque! Il avait tout pour réussir dans notre beau pays, une orchestration à l'anglaise et chanté en français..

Enfin ça reste un sublime chef d'oeuvre incompris. Merci Floyd



Non Connecté cush
Posté le 02/01/14 à 10:16
Très bon choix, ta chronique renvoie aux albums de référence et souligne le grand artiste qu'il fut, malgré les "tubes" de son début de carrière qui ont eu tendance à lui coller une étiquette réductrice.
Merci Floyd !



Connecté(s) sur le site : crocodile31 et 46 visiteur(s)

testeur voyage Sections Vinyle
Vous disposez d'un droit d'accès, de modification ou suppression des données vous concernant à l'adresse suivante :contact
Copyright © 2009-2016 Vinyls-collection.com ® - Tous droits réservés