Vinyls collection : Votre collection de disques en ligne
Vous êtes ici : Accueil >> Le vinyl du mois
Proposer le prochain
Vinyl du mois
Un disque vous tient particulièrement à coeur ?
Envoyez-nous votre chronique

Il deviendra peut-être le Vinyl du siècle du mois !
Album du siècle du mois : Wish You Were Here

Album du siècle du mois : Wish You Were Here

Album du siècle du mois : Wish You Were Here

Wish You Were Here - Pink Floyd

Combien de qualificatifs pourrait-on attribuer à cette œuvre qui fait encore référence aujourd'hui ? Combien ont tenu ce disque universel fébrilement avant son écoute ? Combien l'ont aimé ? Combien ont pleuré ? Des questions sans réponses qui laissent simplement parler la musique...

Sorti en 1975, deux ans après le merveilleux Dark Side Of The Moon, Pink Floyd contredit ses détracteurs en signant ce nouvel opus sans faille aucune. Wish you were here plante le drapeau plus haut encore confirmant l'exceptionnelle avance du groupe en matière de créativité.

La pochette en elle-même annonce la couleur ou plutôt la non couleur : noire... Un plastique noir totalement opaque (un deuil?...) recouvre la pochette blanche (un espoir???...) où l'on voit deux hommes se serrant la main au milieu d'entrepôts. Ils représentent ici le sujet de l'album : le mercantilisme, ce même mercantilisme qui pourrit la musique, la dénuant de son âme, blessant l'artiste... Syd Barrett. L'album est un hymne à leur vieil ami contraint de quitter la formation quelques années auparavant n'ayant pas tenu face à l'incroyable pression médiatique qu'ils subissaient.

Cinq titres se partagent l'affiche. Shine On You Crazy Diamond encadrent de ses deux parties les trois autres. La douleur est présente, la souffrance, le regret et cette incommensurable impression d'espace remplie par l'humilité de l'instrument, ni trop, ni trop peu. Le jeu parfaitement dosé, que certains décriront comme vide, laisse en fait l'auditeur avancer et respirer pour mieux l'oppresser. Welcome To The Machine accuse la mécanique sans vie de l'industrie musicale. Véritable plainte dans la tempête pour un combat qui semble déjà perdu. Have A Cigar semble vouloir prendre un visage humain pour tromper l'artiste, elle est la pièce la plus rock de l'album. Elle cède alors sa place a wish you were here, un mot, une lettre, simple message à un ami. C'est tout...

Shine On conclue alors laissant un goût de tristesse et Pink Floyd atteint son but. Le message passe, les larmes aussi, cet effort est un des plus sincères jamais composé, l'un des meilleurs (le meilleur?) de cette formation. A posséder absolument, il influence encore de nombreux groupes, un classique. Beaucoup d'encre a coulé à son sujet, le mieux est encore de se laisser transporter.


décembre 2009, écrit par Norfair


Connecté(s) sur le site : alan06200, bill, discobulle, charles et 42 visiteur(s)

testeur voyage Sections Vinyle
Vous disposez d'un droit d'accès, de modification ou suppression des données vous concernant à l'adresse suivante :contact
Copyright © 2009-2016 Vinyls-collection.com ® - Tous droits réservés