Vinyls collection : Votre collection de disques en ligne
Vous êtes ici : Accueil >> Le vinyl du mois
Proposer le prochain
Vinyl du mois
Un disque vous tient particulièrement à coeur ?
Envoyez-nous votre chronique

Il deviendra peut-être le Vinyl du siècle du mois !
Album du siècle du mois : The Black Godfather

Album du siècle du mois : The Black Godfather

Album du siècle du mois : The Black Godfather

The Black Godfather - Andre Williams

"Andre Williams makes Little Richard sound like Pat Boone" ces quelques mots de Lux Interior vous situent de suite le personnage.

Andre Williams est né en 1936 et fait parti des grands méconnus de l'histoire de la musique américaine. Et pourtant il a composé des standards tels que "Bacon Fat", "Jail Bait", "Shake A Tailfeather", "Cadillac Jack"...L'homme aime les femmes, faire la fête, boire, se droguer à tel point que dans les années 80 il est au fond du trou, vivant dans la rue, mal en point... En 1996, il se ressaisit, se remet à la musique et sort l'album de son retour ("Greasy" très bon album rythm'n'blues). Deux ans plus tard le ton se durcit avec l'album "Silky", succès commercial et critique, à la suite duquel Andre part en tournée avec notamment Jon Spencer Blues Explosion. En 2000 sort l'album ci-dessous, Andre est bien accompagné (observez les noms sur la pochette), un nom n'apparaît qu'au verso, celui du très en forme Steve McKay le saxo sur le fameux "Fun House" des Stooges.

Alors à quoi ressemble cet album me direz-vous ? Et bien ça commence par une introduction tonitruante du Black Godfather, après quoi surgit une bombe nommée "Whip The Booty" au rythme implacable, suivi de l'intense "Whatcha Gonna Do", puis du funky/noisy "Sling That Thing" il est alors temps de tous se jeter sur le dancefloor grâce à "The Dealer, The Peeler And The Stealer", c'est ensuite le tour du bien nommé "Freak Blues" (sur lequel Steve McKay fait des merveilles) qui conclut cette face 1.

La face 2 démarre sur des chapeaux de roues avec "You Got It And I Want It" (connaissant le personnage on comprend de quoi il parle...), "Nasty Women" et "I Hate Cha" calment légèrement le jeu, mais voila que ça repart avec le sautillant "Montana Slim" (cette guitare !). Un peu d'exotisme avec le titre suivant "I Wanna Go Back To Mexico", et puis quelle meilleure façon de terminer un album que de reprendre un titre des Cramps ? "I Can't Find My Mind" est ici encore plus barré que l'original.

En conclusion, cet album est idéal pour une soirée bien rock'n'roll, de là à en déduire que c'est précisément ce que le rock'n'roll n'aurait jamais dû cesser d'être (simple, puissant sans être bourrin, classe) il n'y a pas loin...

Andre Williams : That Raw Sound !




Juin 2017, écrit par luxfan

Poster un Commentaire
Commentaires

Non Connecté souche
Posté le 01/07/17 à 16:21
Ne connaissais pas non plus

et c'est vrai la chronique donne vraiment envie de ce le procurer



Non Connecté floyd71
Posté le 19/06/17 à 22:18
Bon ben encore un à découvrir !
Merci à toi pour cette chronique qui donne envie



Non Connecté luxfan
Posté le 18/06/17 à 09:48
Merci à tous c'est sympa, vraiment !

A Sudiste : Andre Williams est un homme à femme notoire voir même un obsédé de la chose.

Je me rend compte que les noms au recto de la pochette sont illisibles alors voilà il s'agit de : The Jon Spencer Blues Explosion, The Countdowns, Compulsive Gamblers, The Dirtbombs, Cheater Slicks. On le voit, le vieux grigou à su s'entourer.





Non Connecté fred36
Posté le 17/06/17 à 23:09
tu es dur avec toi même , je la trouve très bien ta chronique
si l'objectif est de donner envie d'écouter cet album ... objectif atteint




Non Connecté cush
Posté le 17/06/17 à 17:10
Un artiste sur lequel tu n'as cessé d'attirer notre attention, avec raison ma foi...
Merci pour cette belle chronique, un petit lien pour un petit clic, maintenant que notre appétit est aiguisé





Non Connecté sudiste45
Posté le 17/06/17 à 16:11
ça donne envie d'écouter. Quant à la pochette euh comment dire??



Non Connecté lolivejazz
Posté le 17/06/17 à 11:20
Une chronique simple, puissante et classe qui donne envie de se plonger dans l'écoute du disque.
Une chronique efficace, quoi !




Non Connecté jimi
Posté le 17/06/17 à 09:47
A si je comprends excuses



Non Connecté jimi
Posté le 17/06/17 à 09:45
Je ne comprends pas le Fil de l'histoire ?



Non Connecté luxfan
Posté le 17/06/17 à 09:34
A la relecture je me rends compte que c'est pas du grand art, surtout la partie description de l'album (trop vague et concise) et la conclusion, mais bon c'était une première et ça reste un exercice plaisant à réaliser. Je compte donc sur votre indulgence. ça ne m'empêchera pas de recommencer en tachant de faire mieux.



Connecté(s) sur le site : karpof, jackdeadheads, fireball, acidt3ars et 30 visiteur(s)

testeur voyage Sections Vinyle
Vous disposez d'un droit d'accès, de modification ou suppression des données vous concernant à l'adresse suivante :contact
Copyright © 2009-2016 Vinyls-collection.com ® - Tous droits réservés