Vinyls collection : Votre collection de disques en ligne
Vous êtes ici : Accueil >> Le vinyl du mois
Proposer le prochain
Vinyl du mois
Un disque vous tient particulièrement à coeur ?
Envoyez-nous votre chronique

Il deviendra peut-être le Vinyl du siècle du mois !
Album du siècle du mois : The Rolling Stones

Album du siècle du mois : The Rolling Stones

Album du siècle du mois : The Rolling Stones

The Rolling Stones - Exile on Main Street

“Je vous signale que, dans un premier temps, tous les rocks critiques ont trouvé ce disque nul à chier. J’ai les noms.” Keith Richards

Le meilleur disque de rock? Certains le pensent, des circonstances peu habituelles vont amener à l’éclosion de cette perle rare… Tout commence en Angleterre : pour des raisons fiscales il faut se mettre au vert, partir en exil, Keith Richard possède une villa partiellement aménagée en studio sur la côte d’Azur à Villefranche sur Mer, les autres le rejoindront, la suite se déroulera entre la cave et la cuisine …
L’histoire de l’enregistrement est parsemée de problèmes techniques, il est difficile de capter le son de façon satisfaisante, ce côté « dirty » sera un des charmes de cet opus (malgré six mixages pour essayer de l’améliorer), les circonstances de l’enregistrement sont inséparables du contenu, elles en feront la dimension exceptionnelle.

Keith et ses riffs tranchants à la guitare rythmique, le précieux Mick Taylor avec ses solos si précis, trop ignoré, déjà sur le départ, Charly Watts et Bill Wyman assurent une assise rythmique sans faille et Mick Jagger parfait l’ouvrage… On étoffe un peu avec Ian Stewart ou Nicky Hopkins (piano), Bobby Keys (sax) et Jim Price (trompette) qui donneront un parfum rythm & blues à une partie de l’album (loving cup). Les chœurs seront ajoutés à Los Angeles et donneront une couleur plus soul, plus gospel à certains morceaux (Shine a light, let it loose). Bien sur le blues est bien là, et de façon magistrale (Hip Shake, Ventilator Blues, Stop breaking down), retour au Rock pur et dur aussi avec Happy chanté par Keith et Rip this joint, même la pop (tumbling dice) et bien sûr la country-folk (Sweet black angel, Sweet Virginia), bref ce disque c’est avant tout une vision de l’Amérique…

Ce cocktail « Londres-Villefranche-Los Angeles » donnera certainement l’un des meilleurs albums de l’histoire du rock et sera une apogée et un tournant pour les Stones qui soigneront mieux leur image désormais, peut-être le dernier disque des bad boys... Sex, drugs and rock'n'roll voilà une formule qui semble avoir été inventée pour décrire cette période de le vie des Stones, Keith dépensait alors 2500 dollars par semaine pour alimenter en came le défilé incessant des visiteurs de passage, journalistes, musiciens, techniciens, photographes, dealers, parasites et vrais amis. Keith se fera même piqué neuf guitares et Bill sa basse, tellement il est aisé de pénétrer dans la villa.
Le locataire des lieux conserve tout de même un bon souvenir de son passage en France: « Il y avait un cuistot, Big Jacques, qui a fait sauter la cuisine. Une énorme explosion ! » Les distances entre les habitations des différents membres du groupe augmentent la difficulté pour organiser les séances de travail, Charlie watts finira par s’installer chez Keith. Mick Taylor se demandait ce qu’il faisait là… L’amitié entre Keith et Gram Parsons jettera une ombre sur ses rapports avec Mick et des tensions s’installeront entre les deux hommes. Keith lui, prend son temps, ce rythme lui convient, à la façon des jazzmen qui font le bœuf et qui improvisent, les magnétos tournent…

Il faudra neuf mois, principalement à Mick Jagger pour mettre de l’ordre dans tout ça et parachever le travail. Un magnifique album au son brut, puissant, un album de rock, quoi…


Novembre 2011, écrit par Cush

Poster un Commentaire
Commentaires

Non Connecté willy59
Posté le 05/05/12 à 23:21
Un revendeur m'a montré une version double LP avec un petit recueil de cartes postales - photos à l'intérieur...est ce que ça vous parle cet objet apparemment particulier et d'époque. Il le vendait 60 euros...



Non Connecté cush
Posté le 26/11/11 à 15:21
Tout à fait Souche, d'ailleurs en 2010 sortira une version avec différents "bonus" : 10 nouvelles chansons non retenues à l'époque «Plundered My Soul», «Dancing in the Light», «Following the River» et «Pass the Wine» etc, ainsi que de nouvelles versions de «Soul Survivor» et «Loving Cup».
L'esprit original est respecté: «Je ne voulais pas modifier le contenu de la Bible. Ces chansons avaient encore ce fantastique son de sous-sol» déclara Keith Richards.
Une version Deluxe avec les inédits, vinyles, CD, livrets, documentaire sera éditée pour les collectionneurs les plus assidus (et fortunés )



Non Connecté souche
Posté le 24/11/11 à 18:45
Effectivement du très bon Stones



Non Connecté cush
Posté le 20/11/11 à 21:18
En tout cas un disque qui n'a pas vieilli, toujours agréable à se mettre entre les deux oreilles!




Non Connecté sudiste45
Posté le 20/11/11 à 19:45
Un des meilleurs disques du rock? Je ne sais pas, mais un des meilleurs des stones, certainement. Je l'écoutais en boucle avec mes beaufs (pas à la Cabu!!) dans les 70's. Y a un film dessus qu'est passé à la téloche y a pas très longtemps.



Non Connecté killerbee
Posté le 20/11/11 à 15:17
C'est vrai qu'en plus Keith cachetonne pour Vuitton, c'est pas Little Bob qui ferait ça! Le havrais, je l'ai vu en showcase à Clermont il y a quelques années, quelle gentillesse, et quelle présence Il s'est vraiment donné, alors qu'on n'était pas beaucoup dans la salle
Quant à dire lequel est le meilleur des albums des Stones... y'en a bien trois, quatre qui pourraient se disputer la place... Exile a l'avantage d'être le plus long (c'est pas si mal, car la longueur est souvent un inconvénient!)



Non Connecté cush
Posté le 20/11/11 à 14:51
Tu as de la chance d'avoir une telle dédicace! Pour répondre à ta question non, je n'ai pas lu la bio de Keith, au même moment sortait celle de Little Bob: "La Story". J'ai trouvé audacieux de la part du Havrais de la sortir en même temps que celle de Keith, du coup j'ai préféré donner mes sous à l'artisan plutôt qu'à la multinationale!
En plus (le croiras-tu ?) j'ai la dédicace de Little Bob! En fait, c'est mon fils qui lui a demandé lors d'un concert donc en fait je n'ai été dépositaire du livre que pendant une lecture!


Pour en revenir à Exile si mes souvenirs sont bons, il a été boudé à sa sortie un peu partout sauf en France, mais ça n'a pas duré, il est maintenant considéré souvent comme étant le meilleur disque des Stones!
Mais on peut en discuter...





Non Connecté killerbee
Posté le 20/11/11 à 14:20
un des disques que j'emmènerais sur une île déserte! Un disque complet, pour tous les états d'âme. J'ai d'ailleurs jamais compris pourquoi il avait été boudé par la critique... Bon choix cush Je parie que tu as lu "Life" de ce bon vieux Keith... Moi j'ai même sa dédicace dessus mais je ne l'ai pas rencontré pourtant



Connecté(s) sur le site : et 22 visiteur(s)

testeur voyage Sections Vinyle
Vous disposez d'un droit d'accès, de modification ou suppression des données vous concernant à l'adresse suivante :contact
Copyright © 2009-2016 Vinyls-collection.com ® - Tous droits réservés