Vinyls collection : Votre collection de disques en ligne
Payments by PayPal Pour continuer à vivre, Vinyls-collection a besoin de vous ! Participez à notre cagnotte.
Vous êtes ici : Accueil >> Index du Forum >> On Record >> Hommage à Dusty Hill : ma collection de ZZ Top

Hommage à Dusty Hill : ma collection de ZZ Top

Non Connecté manu2
Inscrit le : 05/03/16
Membre Disque d'Or
1425 messages
Posté le 24/01/22 à 19:30
Image utilisateur

Dusty Hill, l'un des 3 membres du célèbre groupe américain ZZ Top, nous a quitté l'année dernière à l'âge de 72 ans. Voici mon hommage à cet homme plutôt discret, mais cheville indispensable du groupe. Je vous propose de revisiter ensemble leur discographie sur les années 70 et 80, avec plusieurs dizaines de millions de disques vendus !

C'est une formation qui n'a jamais changé tout au long de sa longue carrière, puisque le groupe a commencé en 1969. Alors que Billy Gibbons a reçu de la part de Jimmy Hendrix en personne, qui croît fortement en lui, une nouvelle guitare, il fonde le groupe ZZ Top, et se met en recherche de 2 musiciens. Il jette son dévolu sur Frank Beard, un batteur, et Dusty Hill, chanteur et bassiste. Et en 1971, leur premier album voit le jour...

I - Les albums

Intitulé sobrement "First album", il s'agit d'un disque rythmé, qui oscille entre blues et rock sudiste, avec forcément une guitare bien mise en avant. L'album produit dans leur état natal, le Texas, est homogène, avec une production à l'avenant : il augure donc du meilleur pour la suite.

Image utilisateur

Et même si le succès n'est pas encore au rendez-vous, le second album "Rio grande mud" voit le jour en 1972. Personnellement, je trouve les compositions moins percutantes que sur le premier album, l'harmonica de Billy Gibbons y étant sûrement pour quelque chose. Comme un groupe qui cherche encore son propre son... Patience, le succès mondial sera très bientôt au rendez-vous !


Non Connecté manu2
Inscrit le : 05/03/16
Membre Disque d'Or
1425 messages
Posté le 26/01/22 à 19:03
Image utilisateur

Et ce succès tant attendu arrive en 1973 avec ce qui va devenir un incontournable du blues : "La grange", extrait de l'album "Tres hombres". Le sujet en est une maison close qui a réellement existé, dans une grange sur la municipalité de... La Grange ! Le génial rythme blues rock de cette chanson va l'imposer au fil du temps comme un classique du genre.
D'autres titres, tels que "Waitin' for the bus" ou "Beer drinkers & hell raisers", participent à la réussite de l'album, et seront désormais joués régulièrement en concert.

La pochette ouvrante de "Tres hombres" :

Image utilisateur

2 ans plus tard, "Fandango !" sort. La face A est enregistrée en concert, à la Nouvelle-Orleans, tandis que la face B est issue de bandes studio. Et si la première face présente un son très roots, avec notamment la reprise de "Jailhouse rock" d'Elvis Presley, on a au contraire un son très léché sur la B side. Cette dernière propose notamment un blues langoureux "Blue jean blues", et un futur succès en single, "Tush", un rock aux couleurs texanes.



Non Connecté manu2
Inscrit le : 05/03/16
Membre Disque d'Or
1425 messages
Posté le 27/01/22 à 20:16
Image utilisateur

Et s'il était besoin d'affirmer aux yeux du monde leur origine, voici l'album "Tejas", qui sort en 1976. Toujours produit par Bill Ham, c'est un bon disque, avec un rythme très rapide sur certaines chansons, comme "Ten dollar man". Ma préférence va vers des titres plus calmes, et davantage blues, tels que "Arrested for driving" et "El diablo".

La pochette ouvrante du pressage anglais de "Tejas" :

Image utilisateur

En 1979, sort leur 5ème album : "Deguello", du nom du cri de guerre de l'armée mexicaine lors de l'attaque du fort El Alamo. Désormais signé chez Warner Bros, le groupe nous propose comme à l'accoutumée, un mélange de blues et de rock. Mention spéciale au très bon "Cheap sunglasses".


Non Connecté manu2
Inscrit le : 05/03/16
Membre Disque d'Or
1425 messages
Posté le 31/01/22 à 18:34
Juste avant Deguello, j'ai oublié de citer leur toute première compilation, logiquement intitulée "The best of". Sortie en 1977, elle reprend bien sûr "La grange", mais aussi d'autres très bons titres tels que "Jesus just left Chicago" ou encore "Just got paid". C'est un excellent condensé de leurs 5 premiers albums, qui a souvent ma préférence à l'écoute.

Image utilisateur

"El loco" sort en 1981. Nos 3 texans semblent s'essouffler un poil, avec la présence de quelques titres passe-partout. Est-ce la présence pour la toute première fois de synthés, dont ils s'accomodent encore mal ? Je retiendrais "Ten foot pole" aux guitares lourdes et acérées, et "Heaven hell or Houston", avec sa voix ténébreuse vocodée.

Non Connecté manu2
Inscrit le : 05/03/16
Membre Disque d'Or
1425 messages
Posté le 01/02/22 à 19:04
En 1983, le groupe explose littéralement ! Plus de 20 millions d'albums vendus, pour ce qui est à mon sens leur oeuvre maîtresse : "Eliminator".

Le titre provient des courses de dragsters aux Etats-Unis, et c'est le hot rod personnel de Gibbons, sur base d'une Ford B V8 coupé de 1933, qui va agrémenter la pochette. Autant dire que visuellement, cette voiture va vite devenir la marque de fabrique du groupe, et apparaître aussi bien dans leurs clips, que lors de leurs concerts.

Musicalement, ce qui distingue cet album de ses prédecesseurs, c'est l'ajout d'une boîte à rythmes, ce qui va propulser le groupe au son un brin vieillot, dans les années 80. "Gimme all your lovin" ouvre magistralement l'album et annonce la couleur de ce qui va suivre : du rock énergique, avec un savant mélange de guitares et de synthés, parfaitement dosé. "Got me under pressure", "Sharp dressed man", "I got the six" et "Legs" sont autant de bombes en puissance grâce au travail d'orfèvre du producteur attitré du groupe, Bill Ham.

A droite, le picture disc de "Eliminator", sorti en Angleterre :

Image utilisateur

Non Connecté manu2
Inscrit le : 05/03/16
Membre Disque d'Or
1425 messages
Posté le 02/02/22 à 18:40
En 1985, sort le dernier album de la décennie 80 : "Afterburner". Il s'agit d'une large resucée de ce qui avait fait le triomphe de "Eliminator", mais en moins bien... Un peu comme si tous les accents rock et blues étaient noyés dans les synthés et boîtes à rythmes. Là où l'alchimie opérait en 1983, il ne reste plus que des cendres... Preuve en est, ce "Dipping low", complètement repompé sur "Sharp dressed man"; et "Velcro fly" qui est une véritable pub pour beatbox. Et pourtant, j'adore le synthé, seulement, pas mis à la truelle comme ici.

On peut quand même retirer quelques marrons du feu : "Sleeping bag", très pêchu et accrocheur, ou encore "Can't stop rockin", au rythme endiablé. Et de toute façon, ça n'a pas empêché l'album d'être un large succès commercial.

Image utilisateur

Non Connecté manu2
Inscrit le : 05/03/16
Membre Disque d'Or
1425 messages
Posté le 04/02/22 à 18:16
Image utilisateur

Un seul concert officiel sur cette période, c'est le "Live in Germany 1980", qui ne sort qu'en 2009 ! Limité à 3000 exemplaires (j'ai le numéro 82), ce double album propose l'ensemble de leurs succès de l'époque, avec un très bon son. Il est de plus accompagné par sa version CD ! A noter que le 1er disque tourne en 45 tours, et le second en 33 tours.

La pochette ouvrante de "Live in Germany 1980" :

Image utilisateur

Je possède également un bootleg, sorti il y a quelques années dans les Leclerc (!). Il s'agit du live at the Capitol Theatre Passaic du 31/08/1980. Issu d'un enregistrement FM, il est malheureusement incomplet, avec les titres dans le désordre, et ce n'est pas la meilleure copie qui soit, mais c'est très largement écoutable.

Et pour terminer cette présentation des albums de ZZ Top sur la période 70-80, voici 2 beaux picture disques interviews.

Image utilisateur

A suivre : les maxis !

Non Connecté manu2
Inscrit le : 05/03/16
Membre Disque d'Or
1425 messages
Posté le 07/02/22 à 19:02
II - Les maxis :

Le tout 1er maxi de ZZ Top est une édition promotionnelle qui ne sort qu'aux Etats-Unis, sur laquelle on retrouve la version live de "Cheap sunglasses" en face A, et une version edit de ce même titre au verso. C'est un bon morceau, sur lequel j'apprécie particulièrement le break musical, avec la basse ronronnante de Dusty.

Image utilisateur

Il faut ensuite attendre 1983, pour l'édition, toujours promotionnelle, mais en France ce coup-ci, d'extraits issus de leur album "Eliminator". Et autant dire qu'on est bien servi avec 3 futurs tubes : "Sharp dressed man", "Gimme all your lovin" et "TV dinners". Le tout servi par une pochette qui claque : absolument rien d'écrit, uniquement la Ford aux couleurs du groupe.

Image utilisateur

Et si les années 70 n'ont pas été prolifiques pour l'édition de maxis, ZZ Top va se rattrapper tout au long des années 80, en resortant leurs titres mythiques en face B. Preuve en est, l'édition anglaise de "Sharp dressed man" qui contient en face B un autre très bon titre issu de "Eliminator", "I got the six", mais aussi leur succès intemporel : "La grange".


Non Connecté manu2
Inscrit le : 05/03/16
Membre Disque d'Or
1425 messages
Posté le 08/02/22 à 18:55
Propulsé notamment par la chaîne MTV, les sorties singles de ZZ Top font un malheur. Et c'est bien sûr le cas de "Legs" qui va cartonner dans les charts américains et européens. Le maxi propose une redoutable version "metal mix", ou "special dance mix" selon les pays, de 7'48". Le titre déjà excellent à la base, est ici magnifié, notamment grâce à l'ajout de parties instrumentales exclusives.
Quant à la face B, même si on ne s'en lasse pas, c'est encore "La grange" qui vient faire le bouche-trou !

Image utilisateur

On reste en 1983, l'année des plus gros succès du groupe, pour "Gimme all your lovin", ici couplée avec 3 autres chansons. Et histoire probablement de réhausser les ventes des anciens albums dont certains sont réédités cette même année, on retrouve l'excellent blues-rock de "Jesus left CHicago", extrait de "Tres hombres", le tout aussi bon "Arrested for driving while blind", extrait de "Tejas", et enfin le rythmé "Heard it on the X", extrait de "Fandango !".




Non Connecté nicoraid
Inscrit le : 11/11/12
Membre Disque d'Or
1360 messages
Posté le 08/02/22 à 23:05

manu2 a écrit :
Image utilisateur

Un seul concert officiel sur cette période, c'est le "Live in Germany 1980", qui ne sort qu'en 2009 ! Limité à 3000 exemplaires (j'ai le numéro 82), ce double album propose l'ensemble de leurs succès de l'époque, avec un très bon son. Il est de plus accompagné par sa version CD ! A noter que le 1er disque tourne en 45 tours, et le second en 33 tours.

La pochette ouvrante de "Live in Germany 1980" :

Image utilisateur

Je possède également un bootleg, sorti il y a quelques années dans les Leclerc (!). Il s'agit du live at the Capitol Theatre Passaic du 31/08/1980. Issu d'un enregistrement FM, il est malheureusement incomplet, avec les titres dans le désordre, et ce n'est pas la meilleure copie qui soit, mais c'est très largement écoutable.

Et pour terminer cette présentation des albums de ZZ Top sur la période 70-80, voici 2 beaux picture disques interviews.

Image utilisateur

A suivre : les maxis !


Bonjour,
J’ai aussi le Live in Germany, par contre je ne vois pas où est le numéro du tirage ?

Non Connecté manu2
Inscrit le : 05/03/16
Membre Disque d'Or
1425 messages
Posté le 09/02/22 à 19:26

nicoraid a écrit :
(citation)


Bonjour,
J’ai aussi le Live in Germany, par contre je ne vois pas où est le numéro du tirage ?


Le numéro est au dos de la pochette, en bas à gauche.

Image utilisateur

Dernier single extrait de l'album "Eliminator", c'est "TV dinners", titre sympathique mais en retrait par rapport aux 3 précédents maxis, ici dans sa "full length version", autrement dit, version album. Je lui préfère sa face B, "Cheap sunglasses", chanson extraite de l'album "Deguello", musicalement plus élaborée et dansante, au blues âpre et rugueux.

A droite, le promo US de "TV dinners", avec sa version edit :

Image utilisateur


Non Connecté manu2
Inscrit le : 05/03/16
Membre Disque d'Or
1425 messages
Posté le 10/02/22 à 18:23
J'ai oublié de citer auparavant un maxi sorti en 1981, limité à 5000 exemplaires pour la France. Il propose "Tube snake boogie" en face A, un rock façon boogie, honnête, et le légendaire "La grange" en face B.

Image utilisateur

En 1986, notre groupe préféré prend des vacances méritées à Hawaï, l'occasion de sortir "The ZZ Top summer holiday ep", un maxi gorgé d'inédits ! Non, je plaisante, le groupe est réellement en vacances... On a donc droit à une réédition de leurs tubes plus ou moins récents : "Tush" extrait de "Fandango !", "Got me under pressure", extrait de "Eliminator", "Beer drinkers & hell raisers", extrait de "Tres hombres", et enfin "I'm bad, I'm nationwide", extrait de "Deguello". Une parfaite mini-compilation histoire que nos lascars se payent quelques margaritas sur le sable brûlant.

Non Connecté manu2
Inscrit le : 05/03/16
Membre Disque d'Or
1425 messages
Posté le 11/02/22 à 18:20
En 1985, 1er extrait de l'album "Afterburner", c'est "Sleeping bag". Honnêtement, je trouve la pochette hideuse ! En Angleterre, c'est la version album qui sort en maxi, avec les éternelles faces B extraites d'anciens albums. Ici, on a droit à "Party on the patio", extrait de l'album "El loco", et "Blue jean blues", extrait de "Fandango !". Avec ZZ Top, on est en droit de regretter l'absence de version instrumentale, ou d'inédit, ce qui chez d'autres artistes contribue à l'intérêt d'un maxi.
"Party on the patio" est un rock énergique, très énervé, mais un poil daté par rapport à "Sleeping bag". Avec "Blue jean blues", on retrouve tout le talent que possède le groupe pour nous pondre des perles, avec la guitare qui prend son temps et chante sur un tempo lent, alors que la voix légérement cassée en devient quasi instrumentale.

Image utilisateur

En Allemagne, c'est une version extended de "Sleeping bag" qui sort. Ca a l'avantage d'être un peu plus musical et par conséquent moins brouillon que la version album. Avec ce titre, on est quand même loin des tubes imparables de l'album "Eliminator". En face B, on retrouve "Party on the patio".

Non Connecté manu2
Inscrit le : 05/03/16
Membre Disque d'Or
1425 messages
Posté le 14/02/22 à 18:21
A gauche, le promo US de "Sleeping bag" :

Image utilisateur

Exclusivement aux Etats-Unis, sort le maxi promo de "Can't stop rockin'", un rock endiablé, certes peu original, mais efficace.

Non Connecté manu2
Inscrit le : 05/03/16
Membre Disque d'Or
1425 messages
Posté le 15/02/22 à 18:20
Toujours en 1985, c'est au tour de "Stages" de sortir en maxi, dans une "extended version". Avec l'album "Afterburner", de manière générale, on est loin du blues texan qui a fait la renommée du groupe. Et donc "Stages" participe à cette déchéance, avec un rock FM très classique. Ce n'est pas mauvais, mais c'est 1000 fois entendu.

La face B propose la version single, et "Hi-fi mama", un titre de 1979, extrait de l'album "Deguello", au rythme entraînant et à la composition bien troussée, un peu façon rock 50's.

A droite, le promo US de "Stages" :

Image utilisateur

Non Connecté manu2
Inscrit le : 05/03/16
Membre Disque d'Or
1425 messages
Posté le 16/02/22 à 18:20
A droite, le promo US de "Rough boy" :

Image utilisateur

C'est ensuite au tour de "Rough boy" de faire l'objet d'une sortie maxi. C'est, une fois n'est pas coutume, un titre calme, presque un slow ! Bref, un "gros dur" au coeur tendre... Dusty Hill dira à propos de cette chanson : "I like that song so much, I had it played at my wedding".

La face A est prolongée par le très bon "Delirious", qui étrangement ne sort qu'en maxi promo. Un titre rythmé, largement supérieur d'après moi à "Rough boy". Sur la face B, on retrouve avec plaisir l'excellentissime "metal mix" de "Legs".

Le poster inclus dans "Rough boy" :

Image utilisateur


Non Connecté manu2
Inscrit le : 05/03/16
Membre Disque d'Or
1425 messages
Posté le 17/02/22 à 18:00
"Delirious" qui aurait franchement pu faire un tube ne sort donc qu'en promo, aux Etats-Unis, et sur la face B de "Rough boy". C'est à mon avis un gros raté...

Image utilisateur

De même, "Woke up with wood", ne fait lui aussi que l'objet d'un maxi promo aux US, mais c'est un titre plus anecdotique, avec une construction classique. Ca n'empêche pas qu'il reste très plaisant à l'écoute.


Non Connecté manu2
Inscrit le : 05/03/16
Membre Disque d'Or
1425 messages
Posté le 18/02/22 à 18:55
Image utilisateur

1985 est décidément une année prolifique en singles. C'est maintenant "Velcro fly" qui fait l'objet de plusieurs éditions maxis 45 tours.

En Angleterre, 2 éditions voient le jour, avec juste la face B qui change : "Can't stop rockin'" sur l'un, et "Woke up with wood" sur le second. En titres principaux, on retrouve 2 bonnes versions de "Velcro fly". Tout d'abord, une "extended mix", avec un son lourd, et une musique destructurée, qui tape plutôt bien. Ensuite, une "dance mix" qui pousse le bouchon un peu plus loin.

Aux Etats-Unis, à la place de la version "dance mix", on a droit à la "dub mix", qui, presque sans paroles, reprend la musique de la "dance mix" mais envoie encore davantage. C'est plutôt très bon !

A droite, le promo US, avec la version edit en double A side :

Image utilisateur

Non Connecté souche
Inscrit le : 10/03/11
Membre Disque Platine
1671 messages
Posté le 19/02/22 à 15:36
Belle collection
Je les ai vu en juillet 2017 au Luxembourg concert mémorable


Non Connecté manu2
Inscrit le : 05/03/16
Membre Disque d'Or
1425 messages
Posté le 21/02/22 à 18:06

souche a écrit :
Belle collection
Je les ai vu en juillet 2017 au Luxembourg concert mémorable


Ah, chouette ! Avec le groupe au complet en plus. Ca doit être un bon souvenir. J'ai le concert à Las Vegas en DVD, que je n'ai toujours pas eu le temps de voir... Tu sais s'il existe un livre en français sur le groupe ? Je n'ai rien trouvé.

Le Japon a la chance d'une édition exclusive, intitulée "ZZ Top club". Celle-ci est une mini compilation de pas moins de 5 titres remixés du groupe. On retrouve des titres déjà évoqués plus haut : "Velcro fly" en extended mix, "Legs" en special dance mix, "Sleeping bag" en extended mix, "Stages" en extended version, et enfin une nouvelle fois "Velcro fly", mais cette fois-ci en dub version. Rien de neuf donc, mais un disque qui envoie du lourd !

Image utilisateur

En Allemagne, c'est "Gimme all your lovin'" qui fait l'objet d'une resortie en 1987 dans sa version edit, avec en face B, "Sleeping bag" en extended mix, et toujours et encore "Legs", mais on ne s'en lasse pas, dans sa version "metal mix".

Ce dernier disque clôt les sorties en maxi vinyl pour la période des années 80.

(à suivre)

Non Connecté manu2
Inscrit le : 05/03/16
Membre Disque d'Or
1425 messages
Posté le 22/02/22 à 19:35
III - Conclusion :

Bien sûr, ZZ Top va continuer sa carrière, et sortir 6 albums dans les décennies suivantes. Par contre, leur succès mondial n'aura plus rien à voir avec celui des années 80, avec notamment l'album "Eliminator" qui a été le point d'orgue de leur parcours exceptionnel. Dusty Hill se souvient de leurs débuts en 1970 : "Nous avions l'habitude de prendre une chambre à 3 pour économiser les notes d'hôtel, et nous tirions au sort qui allait finir dans le 3ème lit... le sol !".

Durant leur dernière tournée, Dusty Hill, décédé pendant celle-ci, a été remplacé par Elwood Francis, le technicien attitré du groupe pour les guitares. Après un break, la série de concerts doit reprendre aux USA en mai 2022.

Image utilisateur

Pour un parfait résumé de ce qu'a été le groupe, je conseillerai leur compilation "Greatest hits", sortie en 1992, aussi bien en CD, K7, LP, qu'en DVD, VHS ou encore Laserdisc, pour les clips. Le "Live in Texas" est aussi un complément idéal, histoire de les découvrir en concert lors de leur tournée de 2008. Enfin, un bootleg, au son correct, le "London 1991" sur lequel on retrouve pas moins de 17 titres, dont leurs plus grands succès.



Merci à tous les lecteurs de ce sujet. Le prochain hommage sera complètement différent, puisqu'il s'agira de Klaus Nomi !

Pour rappel, la liste des hommages publiés sur Vinyl collection :

Mark Hollis
Rachid Taha
Dave Greenfield
Florian Schneider
Freddie Mercury
Daphné Hendricks
George Young
David Bowie
Jim Morrison


Non Connecté nicoraid
Inscrit le : 11/11/12
Membre Disque d'Or
1360 messages
Posté le 22/02/22 à 22:03
Le live in Texas en blu ray est une tuerie: l’image et le son sont parfaits.



manu2 a écrit :
III - Conclusion :

Bien sûr, ZZ Top va continuer sa carrière, et sortir 6 albums dans les décennies suivantes. Par contre, leur succès mondial n'aura plus rien à voir avec celui des années 80, avec notamment l'album "Eliminator" qui a été le point d'orgue de leur parcours exceptionnel. Dusty Hill se souvient de leurs débuts en 1970 : "Nous avions l'habitude de prendre une chambre à 3 pour économiser les notes d'hôtel, et nous tirions au sort qui allait finir dans le 3ème lit... le sol !".

Durant leur dernière tournée, Dusty Hill, décédé pendant celle-ci, a été remplacé par Elwood Francis, le technicien attitré du groupe pour les guitares. Après un break, la série de concerts doit reprendre aux USA en mai 2022.

Image utilisateur

Pour un parfait résumé de ce qu'a été le groupe, je conseillerai leur compilation "Greatest hits", sortie en 1992, aussi bien en CD, K7, LP, qu'en DVD, VHS ou encore Laserdisc, pour les clips. Le "Live in Texas" est aussi un complément idéal, histoire de les découvrir en concert lors de leur tournée de 2008. Enfin, un bootleg, au son correct, le "London 1991" sur lequel on retrouve pas moins de 17 titres, dont leurs plus grands succès.



Merci à tous les lecteurs de ce sujet. Le prochain hommage sera complètement différent, puisqu'il s'agira de Klaus Nomi !

Pour rappel, la liste des hommages publiés sur Vinyl collection :

Mark Hollis
Rachid Taha
Dave Greenfield
Florian Schneider
Freddie Mercury
Daphné Hendricks
George Young
David Bowie
Jim Morrison
Vous devez être connecté pour ajouter de nouveaux messages.
Vous êtes ici : Accueil >> Index du Forum >> On Record >> Hommage à Dusty Hill : ma collection de ZZ Top

Connecté(s) sur le site : padem et 60 visiteur(s)

testeur voyage Sections Vinyle
Vous disposez d'un droit d'accès, de modification ou suppression des données vous concernant à l'adresse suivante :contact
Copyright © 2009-2016 Vinyls-collection.com ® - Tous droits réservés