Vinyls collection : Votre collection de disques en ligne
Payments by PayPal Pour continuer à vivre, Vinyls-collection a besoin de vous ! Participez à notre cagnotte.
Vous êtes ici : Accueil >> Index du Forum >> On Record >> Où sont les amateurs de JAZZ ?

Où sont les amateurs de JAZZ ?

Non Connecté thibaut
Inscrit le : 15/07/13
Membre Disque d'Or
1102 messages
Posté le 07/12/13 à 22:04
Si tu apprécie ce Pharoah Sanders, tu peux explorer le "spiritual jazz".

Non Connecté thibaut
Inscrit le : 15/07/13
Membre Disque d'Or
1102 messages
Posté le 07/12/13 à 22:09
Des amateurs de Sun Ra ici ?
Au passage, un extrait accessible de ce grand artiste à la production musicale protéiforme :


Non Connecté pacaux
Inscrit le : 24/08/12
Membre Vinyl Hero
11072 messages
Posté le 07/12/13 à 22:27

thibaut a écrit :
Si tu apprécie ce Pharoah Sanders, tu peux explorer le "spiritual jazz".

thibaut a écrit :
Des amateurs de Sun Ra ici ?
Au passage, un extrait accessible de ce grand artiste à la production musicale protéiforme :



Oui, c'est aussi une piste sur laquelle je devrais marcher, mais lentement, le temps que je comprenne bien l'expression de ce jazz

Non Connecté marillion
Inscrit le : 18/11/12
Membre Double LP
497 messages
Posté le 07/12/13 à 22:40
Un autre disque pas super courant que j'aime particulièrement écouter: The Trio - John Surman (sax), Barre Phillips (b) and Stu Martin (ds).




Ce n'est pas toujours très "accessible" mais ça dépote. Bon après il n'est pas très "Waf" compatible quand je le pose sur la platine celui là...

Non Connecté marillion
Inscrit le : 18/11/12
Membre Double LP
497 messages
Posté le 07/12/13 à 22:42

thibaut a écrit :
Des amateurs de Sun Ra ici ?
Au passage, un extrait accessible de ce grand artiste à la production musicale protéiforme :


Tiens, je n'ai pas de Sun RA...par lesquels commencer sachant que je n'aime pas trop les délires solos aux synthés...

Non Connecté cush
Inscrit le : 18/02/11
Membre Disque Diamant
3275 messages
Posté le 07/12/13 à 23:01

marillion a écrit :
(citation)


Tiens, je n'ai pas de Sun RA...par lesquels commencer sachant que je n'aime pas trop les délires solos aux synthés...


Une des portes d'entrées les plus accessibles est lanquidity, on peut également passer par la case de la fin des années 50 avec The Nubians of Plutonia ou Jazz in Silhouette.
Pour Pharoah Sanders je conseille " tauhid", "Jewels of thought", "thembi" , "Village of the pharoahs" et "Elevation" aucun ne devrait décevoir.
Pour Don Cherry: "Eternal rhythm" , "Live in Ankara " , "Relativity suite" , les albums ECM également pour les amateurs du label.
Pour Ornette Coleman: "The Shape Of Jazz To Come " et "On tenor" "Skies of America" avec un grand orchestre est étonnant.
Pour Shepp "The magic of Juju", "Blasé " et "Yasmina a black woman"
Pour Gato Barbieri, les albums sur RCA et les Impulse. "El Pampero" semble un bon départ
Ne pas négliger Charles Mingus "The black saint and the sinner Lady"
Eric Dolphy: "out there" , "at the five spot" , "outward bound" et "out to lunch"
Voilà quelques bons départ pour écouter la free music. Il reste Cecil Taylor, mais c'est une autre approche.

Non Connecté lolivejazz
Inscrit le : 24/03/13
Membre Disque Diamant
2682 messages
Posté le 07/12/13 à 23:23

cush a écrit :
(citation)


A ma connaissance il n'y a eu qu'une seule représentation live d' "A love Suprême" et c'était à Antibes Juan Les Pins. Il existe un enregistrement sur CD (je le possède) mais il me semble que l'on peut également le trouver en compagnie de la version studio sur une édition assez récente, toujours en CD.
Pour la petite histoire, l'orchestre de Coltrane a été sifflé ce soir là... Oui, je sais c'est à pleurer...

L'édition CD date de 2002.
Elle contient bien 2 CD :
L'enregistrement studio de décembre 1964 + le live du 26 juillet 1965 au Festival Mondial du Jazz, Antibes Juan-les-Pins, France !
Image utilisateur
Image utilisateur
Et comme l'a précisé Cush, c'est la seule fois où le quartet jouera en entier la suite Love Supreme.
Le live est plus long que la version studio (48mn contre 33mn); la cohésion du groupe n'y était pas parfaite (suite créée il y a 7 mois, sans l'avoir rejoué live depuis) et l'énergie a souvent gommé les pics d'intensité savamment distillés sur la version studio.
A ma connaissance, on n'arrive à voir que des extraits de ce live.
Même l'INA ne dispose pas de l'enregistrement vidéo complet.
Il semblerait que l'unique master soit en possession d'un seul homme (le veinard ou le salaud selon le point de vue qu'on adopte !) :
M. Jean-Christophe Averty...

Non Connecté cush
Inscrit le : 18/02/11
Membre Disque Diamant
3275 messages
Posté le 08/12/13 à 08:00
Image utilisateur

Voici la première version du CD, elle date de 1987 et provient des archives de l'INA. On peut entendre également une version d'impressions de 21 mn.
Pour ce qui est des images, selon Pascal Rosa, responsable de l'édition de la vidéo de ce concert, l'intégralité des images n'existe pas, les rushes n'ont pas été conservés. "Le magnétoscope n'existait pas. Le mode d'archivage en vigueur était le "kinéscope" qui consistait à filmer un écran de télé." Voici les pièces enregistrées alors: Naima, Ascension, Impressions et Acknowledgement (1er mouvement d'A love suprême).

Voici ce qu'écrit Jean-Louis Comolli, présent au concert, dans le Jazzmag de septembre 1965:
" Sans doute le jazz jamais n'a été porté à un tel point d'exaltation, l'improvisation si près du délire, et la beauté si près de la monstruosité, qui est sa perfection surhumaine. [...] C'est la beauté convulsive d'un jazz qui se flagelle et qui souffle le sang."
Mazette j'aurais bien aimé y être !

Non Connecté ludovico
Inscrit le : 27/01/13
Membre 33t
300 messages
Posté le 08/12/13 à 09:14
Pour le free je conseillerais certains albums avec Anthony Braxton, en particulier le duo avec Ran Blake:



Aussi "Charlie Parker's Project" et "Dortmund 1976"

Non Connecté lolivejazz
Inscrit le : 24/03/13
Membre Disque Diamant
2682 messages
Posté le 08/12/13 à 09:59

cush a écrit :
Pour ce qui est des images, selon Pascal Rosa, responsable de l'édition de la vidéo de ce concert, l'intégralité des images n'existe pas, les rushes n'ont pas été conservés. "Le magnétoscope n'existait pas. Le mode d'archivage en vigueur était le "kinéscope" qui consistait à filmer un écran de télé."

Le livret tout en anglais de l'édition DeLuxe est assez fourni.
C'est dans ce document qu'il est écrit qu'Averty posséderait peut-être la version intégrale vidéo.
En allant sur Wiki, la page sur ce monsieur, grand collectionneur passionné de jazz, mentionne qu'en 2012, il a confié la gestion, la conservation et la sauvegarde des droits de l’ensemble de ses œuvres télévisuelles et radiophoniques à l'Ina (près d’un millier d’émissions télévisées sur le jazz, le sport, le cirque, la mode, les variétés ou encore le théâtre).
Alors, peut-être qu'il y a encore un espoir de voir resurgir ce document pour le cinquantième anniversaire de ce concert (en 2015).

Non Connecté cush
Inscrit le : 18/02/11
Membre Disque Diamant
3275 messages
Posté le 08/12/13 à 11:13

ludovico a écrit :
Pour le free je conseillerais certains albums avec Anthony Braxton, en particulier le duo avec Ran Blake:



Aussi "Charlie Parker's Project" et "Dortmund 1976"


Au jeu des étiquettes le free prend ses racines avec Ornette Coleman à la fin des années 50 et s'achève (grosso-modo) au début des années 70. Le free se caractérise par une remise en cause (assez progressive dans le temps) des règles, en laissant libre le champ des improvisations. Ce qui ne veut pas dire improvisation totale systématique. Cette grande remise en cause fera place ensuite à une musique libérée des contraintes. Anthony Braxton, après quelques enregistrements free chez Byg records, rejoindra le mouvement de l'AAACM et s'inscrira dans un mouvement que l'on pourrait qualifier de post-free.
En fait le morceau ici joué est issu du bop, c'est l'un des morceaux les plus magnifiques de Thelonious Monk: 'round midnight. La reprise ici n'est pas une déconstruction mais plutôt, sous les coups de Ran Blake, une dramatisation du thème d'où surgit l'ossature... avec une économie de notes à la manière de Monk lui même !
On pourra donc conseiller également l'enregistrement de Ran Blake en compagnie de Jeanne Lee "The newest sound around" pur chef d'oeuvre...

Non Connecté luxfan
Inscrit le : 03/04/12
Membre Disque Diamant
4210 messages
Posté le 08/12/13 à 11:16

marillion a écrit :
De mon coté je n'écoute quasiment que du Free. Un de mes morceaux favoris et album favori!



Je n'ai que 2 Pharoah Sanders un en vinyl et l'autre CD, mon vinyl c'est "Love in Us All" :



La face B risquerait de moins plaire à Pacaux car elle est entièrement dédiée à Coltrane.

L'autre album c'est "Message From Home" avec ce superbe morceau :


Non Connecté luxfan
Inscrit le : 03/04/12
Membre Disque Diamant
4210 messages
Posté le 08/12/13 à 11:26

thibaut a écrit :
Des amateurs de Sun Ra ici ?
Au passage, un extrait accessible de ce grand artiste à la production musicale protéiforme :



En ce qui concerne Sun Ra ma discothèque est encore plus riquiqui puisque je n'ai qu'un seul album vinyle, celui ci :


Non Connecté vinylomatic
Inscrit le : 29/09/13
Membre Disque Diamant
3687 messages
Posté le 10/12/13 à 11:12
Aller, peut être le morceau de jazz le plus cultissime!



Ce morceau groove à mort! enfin en jazz ont dit plus comme ça

Non Connecté luxfan
Inscrit le : 03/04/12
Membre Disque Diamant
4210 messages
Posté le 10/12/13 à 11:33

vinylomatic a écrit :
Aller, peut être le morceau de jazz le plus cultissime!



Ce morceau groove à mort! enfin en jazz ont dit plus comme ça


Le plus cultissime.....mouais......pas sur, le plus connu du grand public certainement.

Non Connecté pacaux
Inscrit le : 24/08/12
Membre Vinyl Hero
11072 messages
Posté le 10/12/13 à 12:32

luxfan a écrit :
(citation)


Le plus cultissime.....mouais......pas sur, le plus connu du grand public certainement.


Wep, plus connu que ça!

Non Connecté vinylomatic
Inscrit le : 29/09/13
Membre Disque Diamant
3687 messages
Posté le 10/12/13 à 12:50

luxfan a écrit :
(citation)


Le plus cultissime.....mouais......pas sur, le plus connu du grand public certainement.


Bin écoute... Si c'est un des grooves jazzy le plus connu du grand public, ça veut quand même bien dire qu'il est immortalisé dans la mémoire collective en tant que morceau jazz de référence. Donc pour moi ça en fait bien un morceau ultra culte. Peut être pas le plus cultissime du jazz comme je l'ai dit, je me suis emballé en disant ça. Enfin pour les aficionados du jazz ça en sera surement pas le cas c'est certain. Mais bon j'ai surtout mi ça comme phrase d'accroche... Si ont commence à jouer sur les mots...

Non Connecté thibaut
Inscrit le : 15/07/13
Membre Disque d'Or
1102 messages
Posté le 10/12/13 à 13:20
Culte : qualifie quelqu'un ou quelque chose qui suscite l'enthousiasme d'un public, généralement restreint.


Non Connecté vinylomatic
Inscrit le : 29/09/13
Membre Disque Diamant
3687 messages
Posté le 10/12/13 à 13:31
Donc oui nous jouons bien sur les mots

Non Connecté pacaux
Inscrit le : 24/08/12
Membre Vinyl Hero
11072 messages
Posté le 10/12/13 à 13:32

thibaut a écrit :
Culte : qualifie quelqu'un ou quelque chose qui suscite l'enthousiasme d'un public, généralement restreint.


Nous n'allons pas couper les cheveux en quatre, tout le monde a compris ce que Vinylo voulait dire

Non Connecté pacaux
Inscrit le : 24/08/12
Membre Vinyl Hero
11072 messages
Posté le 10/12/13 à 13:35
Voici un morceau culte du Jazz samba


Non Connecté vinylomatic
Inscrit le : 29/09/13
Membre Disque Diamant
3687 messages
Posté le 10/12/13 à 13:46

pacaux a écrit :
Voici un morceau culte du Jazz samba



Culte? Pas sûr... Je ne sais pas si il a suscité l'enthousiasme d'un public généralement restreint!

Je blague

Morceau intemporel

Non Connecté luxfan
Inscrit le : 03/04/12
Membre Disque Diamant
4210 messages
Posté le 10/12/13 à 13:47

pacaux a écrit :
(citation)


Nous n'allons pas couper les cheveux en quatre, tout le monde a compris ce que Vinylo voulait dire


Tout à fait.

Non Connecté thibaut
Inscrit le : 15/07/13
Membre Disque d'Or
1102 messages
Posté le 10/12/13 à 17:22

pacaux a écrit :
(citation)


Nous n'allons pas couper les cheveux en quatre, tout le monde a compris ce que Vinylo voulait dire

Oui bien sûr. Je voulais juste signaler que le terme "culte" est souvent mal employé (par les journalistes en premier).

Non Connecté scoubi
Inscrit le : 21/03/13
Membre maxi 45t
144 messages
Posté le 11/12/13 à 18:20
Je vais en remettre une petite couche ce soir, d'abord voici un titre d'un album peu connu mais néanmoins incontournable
Vous devez être connecté pour ajouter de nouveaux messages.
Vous êtes ici : Accueil >> Index du Forum >> On Record >> Où sont les amateurs de JAZZ ?

Connecté(s) sur le site : laverda et 53 visiteur(s)

testeur voyage Sections Vinyle
Vous disposez d'un droit d'accès, de modification ou suppression des données vous concernant à l'adresse suivante :contact
Copyright © 2009-2016 Vinyls-collection.com ® - Tous droits réservés