Vinyls collection : Votre collection de disques en ligne
Payments by PayPal Pour continuer à vivre, Vinyls-collection a besoin de vous ! Participez à notre cagnotte.
Vous êtes ici : Accueil >> Index du Forum >> On Record >> Hommage à Mark Hollis : ma collection de Talk Talk

Hommage à Mark Hollis : ma collection de Talk Talk

Non Connecté manu2
Inscrit le : 05/03/16
Membre Disque d'Argent
644 messages
Posté le 18/03/19 à 20:03
Bonsoir à tous,

Suite à la mort prématurée de Mark Hollis le 25 février dernier, et grand admirateur de ce qu'a fait son groupe Talk Talk, je vous présente ma collection. Elle est normalement complète, ce qui signifie pour moi, au moins un album, un single, un maxi de chaque titre sorti, voire 2 lorsqu'il y a eu plusieurs remixes. Je vous épargne les multiples éditions selon les pays, et ne vous présente que ce qui peut présenter un intérêt certain, comme une pochette différente. Il y a quelques années, j'en avais encore plus, mais faute de place, je m'en suis séparé de quelques-uns.

Talk Talk, c'est une évolution musicale hors du commun, passant d'albums pop et new-wave à de l'expérimental qui tend vers la fin de sa carrière au... silence ! Je vous invite d'ailleurs à découvrir le groupe O'rang, formé par le bassiste Paul Webb, et le batteur Lee Harris, groupe encore plus expérimental, mais sans Mark. Talk Talk, c'est également des pochettes magnifiques, quasiment toutes dessinées par James Marsh.

1ère partie : les albums

C'est en 1982 que sort le premier album de Talk Talk, intitulé "The party's over". C'est un album new-wave, parfaitement inscrit dans son époque. La rythmique y est excellente et la voix de Mark Hollis déjà parfaite. On retrouve des titres tels que le superbe "Mirror man" qui sera leur 1er single, mais aussi un morceau magnifique, "The party's over". Le disque est produit par Colin Thurston, également producteur d'autres groupes new-wave tels que Human League ou Kissing the pink, et qui a travaillé sur l'album "Heroes" de David Bowie !

Image utilisateur

En 1984, 2ème album et reconnaissance internationale avec "It's my life". Toujours dans la veine du 1er, mais plus pop, et avec des arrangements plus recherchés. Les succès, le titre éponyme de l'album et "Such a shame", propulsent le groupe au-devant des médias, ce qui n'a jamais trop été la tasse de thé de Mark Hollis, d'un naturel réservé. En face B, l'un de mes titres préférés, encore meilleur en concert : "Tomorrow started", tout en délicatesse. Tim Friese Green rejoint le groupe aux synthés et à la production. Il ne le quittera plus, et restera l'homme de l'ombre, pourtant essentiel aux développements sonores du groupe.

(à suivre)

Non Connecté manu2
Inscrit le : 05/03/16
Membre Disque d'Argent
644 messages
Posté le 19/03/19 à 21:31
Image utilisateur

En 1985, après seulement 2 albums, sort une 1ère compilation intitulée "It's my mix". Elle n'est pressée qu'en Italie et au Canada, et contient un inédit : la version longue de "Why is it so hard ?", titre paru exclusivement sur une BO d'un film. On y trouve ensuite les versions extended de tous leurs récents succès. J'aime beaucoup cet album. Il contient de plus un immense poster représentant les membres du groupe.

Image utilisateur

En 1986, sort mon album préféré : "The coulour of spring". Si on excepte le titre "Happiness is easy", chanté avec un choeur d'enfants, qui selon moi fait tâche, le reste de l'album est vraiment excellent. Le morceau "Living in another world" qui donnera lieu à plusieurs remixes, est juste génial.

Extrait :

Better parted
I see people crying
Truth gets harder
There's no sense in lying
Help me find a way from this maze
I can't help myself
When I see tenderness before you left (Forget)
That even breaking up was never meant (Forget)
But only angels look before they tread (Forget)
Living in another world to you
Living in another world to you
Living in another world to you


A noter que tous les albums de Talk Talk contiennent les paroles des chansons. Il faut aussi retenir le titre "Life's what you make it", qui fait parti de leurs plus belles compositions. C'est l'album de transition avec ce qui est à venir...

(à suivre)

Non Connecté lolivejazz
Inscrit le : 24/03/13
Membre Disque Diamant
2829 messages
Posté le 20/03/19 à 14:04

Belle initiative, Manu !
N'hésite pas à développer...

Non Connecté manu2
Inscrit le : 05/03/16
Membre Disque d'Argent
644 messages
Posté le 20/03/19 à 19:50

lolivejazz a écrit :

Belle initiative, Manu !
N'hésite pas à développer...


Merci ! J'en écrirais bien plus, mais c'est déjà très long à rédiger, prendre les photos, mettre en page...

1988 voit la sortie de leur 4ème album "Spirit of Eden". Mark Hollis vient de claquer définitivement la porte aux tubes, ainsi qu'à la scène, car le groupe ne tournera plus. C'est un album qui va désarçonner plus d'un fan, dont moi ! La musique se fait plus éthérée, la voix de Mark plus diaphane, tout cela dans un fragile équilibre... qui fonctionne ! L'album est très homogène, et les seulement 6 titres s'enchaînent parfaitement. Le disque de la maturité musicale.

Image utilisateur

C'est en 1990 que sort une 2ème compilation, cette fois-ci dans tous les pays, et qui contient la majorité de leurs singles. Elle s'intitule "Natural history". Les titres sont rangés par ordre chronologique, ce qui permet d'apprécier l'évolution de Talk Talk, depuis le single "Today" de 1982 jusqu'à "Desire" de 1988. La pochette est un patchwork des 2ème, 3ème et 4ème album.

Non Connecté fred36
Inscrit le : 08/05/14
Membre Disque Diamant
3804 messages
Posté le 21/03/19 à 21:37
Bel hommage , hâte de voir la suite

Non Connecté manu2
Inscrit le : 05/03/16
Membre Disque d'Argent
644 messages
Posté le 21/03/19 à 22:41
En 1991, 2 vinyls de Talk Talk sortent quasi simultanément ! Mais que se passe-t-il ? Eh bien, le groupe a décidé de quitter Emi, leur maison de disques jusqu'à présent, pour allez chez Polydor. Et ce n'est pas du tout du goût d'Emi, qui va décider de sortir une nouvelle compilation de remixes en même temps que le nouvel album du groupe.

"History revisited" voit donc le jour, avec 8 remixes inédits créés spécialement pour ce disque. Et on va pas se voiler la face, moi qui suis fan de remixes, eh bien c'est plutôt la cata. On est très loin des versions dites "extended" typées 80's. Avec le temps, j'ai appris à en apprécier quelques-unes telle que celle de "Living in another world" remixée par Julian Mendelsohn, mais lui c'est normal, car c'est un vieux de la vieille qui a remixé plein d'artistes des années 80 (Peter Gabriel, FGTH, Soft Cell, PSB, etc...). Pour la petite histoire : en 1992, Talk Talk gagne son procès contre Emi suite à la sortie de "History revisited" sans leur consentement : l'album ne sera plus jamais réédité.

Image utilisateur

Et puis, l'ultime album ! Déjà, le dernier du groupe, intitulé "Laughing stock". Tout comme "Spirit of Eden", on retrouve cet arbre aux oiseaux au centre d'une pochette blanche et seulement 6 titres. Il est dans la parfaite continuité, mais va encore plus loin dans le jusque boutisme, ne serait-ce que par ses 10 premières secondes de... silence ! Une pléthore de musiciens accompagne les membres du groupe, avec violons, violoncelle, harmonica, harmonium... mais ça ne s'entend pas forcément car il y a une économie de notes. Ceci donne une musique très organique renforcée par la voix ténue de Mark Hollis. Disque difficile à appréhender pour moi au départ, je dois reconnaître que je l'ai beaucoup écouté car faussement calme, et avec des arrangements plutôt perturbants qui donnent envie de le réécouter encore et encore pour s'en imprégner.

(à suivre)

Non Connecté manu2
Inscrit le : 05/03/16
Membre Disque d'Argent
644 messages
Posté le 22/03/19 à 22:44
On va remonter un peu le temps, car j'ai oublié de parler de 2 disques.

D'abord une autre compile sortie en 1986 : "Talk Talk mini LP" sortie exclusivement en Grèce et qui comporte des versions 12" de 5 titres, dont "Living in another world" et "Life's what you make it", qu'on ne trouvait pas sur la compile "It's my mix".

Image utilisateur

"Let the music speak" est un mini album promo, sorti aux USA, pour promouvoir l'album "Spirit of eden". C'est le seul support qui propose les versions edit de The rainbow, Eden, Desire et I believe in you. La face B est identique à la face A.

2ème partie : les bootlegs


En vinyl, il n'est sorti que 2 bootlegs, comprendre des lives non officiels.

"It never ends" reprend un concert enregistré à Rotterdam le 21/09/1984 sur 2 disques : un album qui a la particularité d'être transparent, et un 45 tours, lui aussi transparent. Le packaging est superbe. Le son est plus que correct : certainement un soundboard, mais dont les pistes n'ont pas été équilibrées entre elles, du coup, le son est parfois un peu brouillon.

Image utilisateur

Image utilisateur

"BBC sessions" est une compilation de 8 titres enregistrés au Kid Jensen Show le 5/11/1981, et le 27/03/83. Le son est excellent, sans doute issu d'un fichier wav qui traînait sur le net fût un temps. On retrouve des versions assez différentes des albums pour certains titres. Le vinyl est blanc !

Image utilisateur

(à suivre)

Non Connecté manu2
Inscrit le : 05/03/16
Membre Disque d'Argent
644 messages
Posté le 23/03/19 à 20:17
3ème partie : les singles

"Mirror man", le tout 1er disque du groupe, sort en 1982, avec en face B un inédit "Strike up the band". 2 titres produits par Colin Thurston. C'est un excellent début, très new-wave. "Mirror man" ne fera malheureusement jamais l'objet d'un maxi. Le disque ne sort qu'en Europe, contrairement aux suivants.

Image utilisateur

Puis vient le 1er réel succès : "Talk Talk". Je ne pense pas que beaucoup de groupes aient fait une chanson avec le même nom que celui du groupe. Je pense à "Partenaire particulier", mais après ? Toujours est-il que ce titre cartonne : la 1ère pochette est la rouge, qui sera rééditée avec le visage dessiné par James Marsh pour promouvoir la sortie de l'album au graphisme identique. Il sortira également en picture disc. En face B, encore un inédit : "?". Eh oui, c'est juste un point d'interrogation. Il faut savoir que le groupe s'amusait souvent sur leurs vidéos, et je pense qu'il y a beaucoup de second degré dans le choix de leurs titres. Par contre, sur la réédition, ce sera "Mirror man", titre nettement supérieur à "?" bien que dans la même veine. En bas, sur la photo, on peut voir le pressage promo US, et à côté un 45 tours anglais "raté" puisque sans label.

A partir de la réédition de "Talk Talk", James Marsh devient l'artiste attitré pour les pochettes du groupe. Et ce, jusqu'à la fin, soit 1991. Cela crée une suite visuelle rarement atteinte dans la carrière d'un artiste. C'est toujours en 1982 que sort "Today" couplé à "It's so serious", 2 excellents titres, toujours issus du même album "The party's over".

En 1983, "My foolish friend" renoue avec l'inédit en face B : "Call in the night boys", qui s'éloigne pour la 1ère fois des sentiers de la new-wave, avec un titre calme basé sur le piano de Mark Hollis.

Image utilisateur

C'est en 1984 que viennent les 2 plus gros succès du groupe : "It's my life" et "Such a shame". En face B du 1er, un inédit qui prouve si besoin était, du potentiel du groupe. Il s'agit de "Does Caroline know", un titre avec pas mal de percussions, assez lent, sur lequel la voix de Mark est magnifique. Pour la photo, je vous ai sélectionné le pressage promo australien.

Alors que le succès est international et immense, "Such a shame" vient enfoncer le clou. En face B, le sublime "Again, a game again", avec ses ralentis, accélérés, choeurs et nappes de synthés ne démérite pas face au titre phare.

(à suivre)

Non Connecté manu2
Inscrit le : 05/03/16
Membre Disque d'Argent
644 messages
Posté le 01/04/19 à 22:25
Allez, on reprend !

Such a shame devient leur plus gros hit. Ici, dans l'ordre : les pressages français, anglais, promo US et hollandais avec flyer. Le pressage anglais a pour particularité de se présenter dans une pochette poster qui contient 2 disques. Le 45t normal de "Such a shame", plus un second 45 tours qui propose 3 inédits : "Candy", "Talk Talk" et "Mirror man" dans des versions démo enregistrées en juin 81.

Image utilisateur

Image utilisateur

En 1984, sort exclusivement en Allemagne un ancien titre issu de leur 1er album ! Il s'agit de "Another word" qui est en fait le générique de la série télé "Derrick".

Non Connecté manu2
Inscrit le : 05/03/16
Membre Disque d'Argent
644 messages
Posté le 02/04/19 à 20:43
Toujours en 84, une réédition allemande de "It's my life" voit le jour, avec une pochette différente et exclusive à cette édition, mais c'est en fait les mêmes faces A et B ! Sur la photo, présentée avec son encart promo.

"Dum dum girl" sort aussi en 84 (l'année Talk Talk), avec en face B un inédit "Without you", morceau honnête mais pas transcendant, toujours dans l'air synth-pop du temps.

Image utilisateur

5ème et dernier single qui sort cette même année, et exclusivement en Hollande, c'est un 45 tours live, enregistré au Ahoy à Rotterdam le 21/09/84. En face A "Tomorrow started", absolument magnifique, malheureusement pas dans sa version intégrale (le titre fait plus de 7 minutes). On se rend compte aussi qu'avec Talk Talk, le live sublime souvent le morceau original. En face B, on retrouve "My foolish friend" également en live.

En 1985 sort le 1er single extrait du somptueux "The colour of spring". Il s'agit de "Life's what you make it", un titre au rythme entêtant, qui creuse un 1er écart avec ce qu'avait fait le groupe jusqu'à présent. Et en face B, un inédit "It's getting late in the evening", annonciateur du renouveau de "Talk Talk", avec son rythme lent et destructuré, sur lequel se pose en douceur la voix magnifique de Mark. En photo, les pochettes allemande et US.

Non Connecté manu2
Inscrit le : 05/03/16
Membre Disque d'Argent
644 messages
Posté le 04/04/19 à 19:36
Le succès de "Life's what you make it" est tel, que le 45 tours est réédité, dans une triple pochette ouvrante, avec les paroles de la chanson.

Image utilisateur

C'est en 1986 que sort le 2ème single extrait de "The colour of spring", l'extraordinaire "Living in another world". En face B, encore un inédit : "For what it's worth", un morceau calme avec un excellent rythme, que personnellement j'aime beaucoup.

"Give it up" sort ensuite, avec toujours un inédit en face B : "Pictures of Bernadette", morceau dans le style de "Life's what you make it".

4ème et dernier extrait de l'album : "I don't believe in you" avec en B side, une version live de "Does Caroline know".

Non Connecté manu2
Inscrit le : 05/03/16
Membre Disque d'Argent
644 messages
Posté le 05/04/19 à 18:39
On continue avec la sortie en 1988 du dernier 45 tours de Talk Talk, extrait d'un album. Il s'agit de "I believe in you", qui fait suite, je le rappelle, à "I don't believe you" ! S'il y a un groupe qui fait preuve d'une évolution logique d'album en album, c'est bien lui ! La pochette reprend sobrement celle de l'album dont le titre est extrait, mais avec un fond noir. En face B, on retrouve un inédit de plus : le somptueux "John Cope". Il est à noter que la qualité de production, assurée par Tim Friese Green est toujours au rendez-vous.

Image utilisateur

Les 45 tours qui sortiront désormais sont tous des rééditions, ou des remixes.

Et c'est en France, Cocorico ! , ah ben tiens, justement, il y a un coq sur la pochette ! C'est donc exclusivement en France, que sort en 1990 un 45 tours avec une pochette inédite. Les morceaux sont archi connus : "Today" et "Talk Talk", puisqu'il s'agit d'une édition en lien avec la sortie de la compilation "Natural history".

Ailleurs en Europe, c'est la réédition de "It's my life" qui sort avec une nouvelle pochette qui a du chien, et une très belle face B : "Renée" en live.

Non Connecté manu2
Inscrit le : 05/03/16
Membre Disque d'Argent
644 messages
Posté le 09/04/19 à 21:20
On clôt ce soir les singles, pour passer dès que possible à mon dada : les maxis !

Toujours en 1990, resort "Life's what you make it" dans sa version originale, puis en 91, dans une version remix. En faces B, on trouve respectivement une version live et un remix de Today.

Par contre, concernant "Living in another world", ça sera la même chose pour les 2 éditions 45t : la version remix edit en face A, et la version live en face B.

Image utilisateur

Pour la réédition de "Such a shame" en 90, version originale en face A, et version live en face B.

Tous ces repressages valent le coup pour leurs superbes pochettes inédites ainsi que les lives en face B.

Et puis, petite originalité française, sorti en promo en 1985, un 45t 4 titres "4 succès de l'Amérique" (cherchez l'erreur ! ) qui contient "It's my life".

La dernière partie sera consacrée aux maxis !

(à suivre)

Non Connecté manu2
Inscrit le : 05/03/16
Membre Disque d'Argent
644 messages
Posté le 10/04/19 à 19:34
4ème partie : les maxis

Non, vous ne voyez pas double, car il s'agit bien de 2 pressages totalement différents !

Celui de gauche est un mini album 4 titres, intitulé "Introductory offer mini album", sorti aux USA en 1982. Les titres sont tous issus de leur 1er album, dont bien sûr, "Talk Talk".

Image utilisateur

Quant à celui de droite, c'est le tout 1er maxi du groupe, qui propose une version extended de "Talk Talk". Elle porte parfaitement bien son nom, puisque le morceau respecte l'original, avec juste un peu plus de musique (4'30" au lieu de 3'20".

Non Connecté manu2
Inscrit le : 05/03/16
Membre Disque d'Argent
644 messages
Posté le 11/04/19 à 20:03
On reste en 82, avec la réédition de "Talk Talk" dans une pochette qui reprend l'imagerie de l'album, afin de mieux le promouvoir. Sinon, c'est le même maxi que la pochette rouge.

Image utilisateur

Toujours en 82, sort "Today" dans une excellente version remix, avec, maxi oblige, un très bon son. En face B, on retrouve "It's so serious" comme sur le 45t, mais ici dans une version jouée à la BBC.

Non Connecté manu2
Inscrit le : 05/03/16
Membre Disque d'Argent
644 messages
Posté le 12/04/19 à 19:22
En 1983, un seul maxi : "My foolish friend", en version extended. J'adore toutes ces versions "extended" de l'époque, qui respectent le titre tout en rajoutant un peu plus de musique, ou un refrain supplémentaire. C'est un morceau un peu à part dans la discographie du groupe, puisqu'il ne sortira jamais sur aucun album, seulement en single et maxi single, puis plus tard sur une compilation. C'est en tout cas le titre transitionnel entre "The party's over" et l'album à venir "It's my life". Sur la photo, le pressage portugais.

Image utilisateur

En 1984, l'un des plus gros hits du groupe sort : c'est "It's my life". Et à partir de ce moment, on commence à avoir de vraies versions longues. Moins de 6 minutes pour tous les maxis précédents, et 6'14" pour "It's my life". Le morceau prend son temps ce qui permet de mieux apprécier les arrangements et la musicalité. En face B pour la France, on retrouve l'autre succès de l'époque "Such a shame", dans une version de 7 minutes.

Non Connecté manu2
Inscrit le : 05/03/16
Membre Disque d'Argent
644 messages
Posté le 13/04/19 à 19:58
Chose originale, "Such a shame" sortira en France avec la même pochette, et le même disque que "It's my life", mais en inversé. Ainsi le recto de "Such a shame", c'est le verso de "It's my life", aussi bien pochette que disque. Et le recto de "It's my life", c'est le verso de "Such a shame" !

En Angleterre, par contre, Such a shame sort avec "Again a game again" et la version 45t en face B.

Image utilisateur

En 1985, sort un nouveau maxi qui comprend des versions modifiées, dites "us mix" (beaucoup de remixes de Talk Talk s'appelleront "us mix", mais ne seront pas forcément identiques). Ce sont 2 nouvelles versions de "It's my life" et "Such a shame", légérement retravaillées, tout en respectant la musique originale. C'est le début pour Talk Talk des multiples versions remix.

Non Connecté manu2
Inscrit le : 05/03/16
Membre Disque d'Argent
644 messages
Posté le 14/04/19 à 12:10
En Allemagne le remix de "It's my life" sort couplé aux versions live de "Tomorrow started" et "My foolish friend" (préalablement éditées en 45t), avec une pochette pas des plus jolies, mais inédite.

Image utilisateur

En 84, j'ai oublié de citer le maxi allemand de "Another word" qui se contente de reprendre les faces A et B du 45 tours.

Non Connecté manu2
Inscrit le : 05/03/16
Membre Disque d'Argent
644 messages
Posté le 15/04/19 à 20:07
Aux Etats-Unis, "Such a shame" sort dans une pochette très originale et plutôt hypnotique. La version "extended mix" est en fait la version "us mix" de chez nous. C'est Steve Thompson qui signe le remixage. Pas un inconnu, puisqu'il travaillera pour Bowie, Aha, Ultravox, Simple Minds, Paul Simon et pléthore d'autres artistes.

Image utilisateur

En 84, un maxi 4 titres voit le jour avec encore de nouveaux remixes, dont ceux de "Dum Dum Girl", "Such a shame" en version dub mix, et "Without you". C'est toujours Steve Thompson aux commandes pour les 2 1ers : il réarrange plus qu'il ne remixe, et ce sont 2 belles versions que l'on peut entendre. "Such a shame" est quasi instrumentale, et privilégie les percussions. A côté "Wihout you" fait pâle figure : la version initiale est déjà faible, et le remix n'arrange rien.

Non Connecté manu2
Inscrit le : 05/03/16
Membre Disque d'Argent
644 messages
Posté le 16/04/19 à 19:33
"Dum dum girl" est réédité par la suite avec une nouvelle pochette, dont la photo présente les membres du groupe.

Image utilisateur

En 1985, sort le 1er maxi-single extrait de "Colour of spring" : "Life's what you make it". Il s'agit là d'une "extended version" très conventionnelle de 6'36", mais ce rythme obsédant ne vous lâche pas une seule seconde. C'est un morceau que j'adore, encore plus en version longue. Des paroles simples, mais qui touchent directement la jeunesse des années 80 :

Baby, life's what you make it
Can't escape it
Baby, yesterday's favorite
Don't you hate it
Baby life's what you make it
Don't back date it
Baby, don't try to shade it
Beauty is naked
Baby, life's what you make it
Celebrate it
Anticipate it
Yesterday's faded
Nothing can change it
Life's what you make it

Non Connecté manu2
Inscrit le : 05/03/16
Membre Disque d'Argent
644 messages
Posté le 17/04/19 à 19:55
"Life's what you make it", c'est le nouveau gros succès du groupe, donc rien d'étonnant qu'en cette décennie 80, un 2ème remix voit le jour. Sur un livret qui accompagne une compile cd ("Asides besides" ), on peut lire : "There was also a 12" mix by Dennis Weinrich on a separate 12" (12EMI5540) that has been omitted to stop the listener from being driven crazy. The version here is a superior one, trust us". Pas d'accord, car c'est une très bonne version, certes plus robotique avec le même rythme non stop, mais aussi plus instrumentale.

En face B de ce "Dance mix", on retrouve encore une autre version dite "early mix" et non annoncée sur la pochette. Elle reste proche de la version finale, et toujours excellente. De toute façon, je suis partial, vu que j'adore ce titre.

Image utilisateur

A noter que la 1ère version sortie était remixée par Tim Friese Green, qui est aussi le producteur attitré du groupe, mais aussi musicien occasionnel. A mon avis, Talk Talk n'aurait jamais sonné comme cela sans sa présence. Sa collaboration et son apport au groupe ne doivent pas être sous-estimés. Tim Friese Green a remixé d'autres titres, comme par exemple le 1er maxi de "It's my life". Et puisqu'on en parle, en Angleterre, il sortira un bundle de 2 maxis "Life's what you make it" + la réédition de "It's my life", les 2 pochettes étant contenues dans une pochette plus grande aux couleurs du fameux papillon jaune.

Non Connecté manu2
Inscrit le : 05/03/16
Membre Disque d'Argent
644 messages
Posté le 18/04/19 à 19:34
2ème single extrait de "Colour of spring", il s'agit de "Living in another world". Un titre qui fait partie de mon panthéon musical. Tout y est parfait : musique, voix, paroles, arrangements, design. La 1ère version maxi qualifiée de "us remix" est un concentré de bonheur de 8'43".

Image utilisateur

Quant à la 2ème version maxi qui sort la même année, en 86, c'est la complémentarité du 1er. Appelée elle aussi "us remix", sinon ce n'est pas drôle , cette version dure 8'59". Les 2 remixes sont de toute façon signés par un écossais : Galvin Mackillop, qui a travaillé avec Steve Lillywhite et Hugh Padgham. En photo, le pressage hollandais, qui a la particularité de proposer une pochette exclusive à ce pays.

Non Connecté manu2
Inscrit le : 05/03/16
Membre Disque d'Argent
644 messages
Posté le 19/04/19 à 22:44
Parfois la chance vous sourit... En 1985, exclusivement en France, sortent des timbres fictifs et une enveloppe 1er jour pour promouvoir le single "Life's what you make it". Chose que j'avais complètement oubliée, et qui m'est revenue grâce à la rédaction de ce sujet. C'est le genre de truc complètement introuvable, et pourtant que j'affectionne particulièrement. A tout hasard, je tape "timbres talk talk life's what you make it" sur Google... et... et... je trouve un lien ! Le prix est correct, je commande aussitôt, pour recevoir le précieux aujourd'hui même ! Jamais vu auparavant, et c'est maintenant chez moi ! Internet est parfois magique !

J'en profite aussi pour dire que "Life's what you make it" est également sorti aux States, dans une version dub, vraiment différente de la version originale. Pas meilleure, mais pour complétiste.

Image utilisateur

Quant à "Living in another world", la chanson va faire l'objet d'un magnifique picture disc, le seul officiel du groupe, dans sa version 45 tours.

(à suivre)

Non Connecté manu2
Inscrit le : 05/03/16
Membre Disque d'Argent
644 messages
Posté le 22/04/19 à 17:14
A gauche sur la photo, le maxi promo US de "Living in another world", qui contient les versions edited et album.

Image utilisateur

3ème single extrait de "The coulour of spring", c'est "Give it up". Chose curieuse, ce titre ne fait pas l'objet d'un remix, et c'est la version album qui paraît sur le maxi. Alors qu'en face B, on trouve un inédit : le remix de 8 minutes de "Pictures of Bernadette". A la fois la pochette, et la présence de ce remix, me font dire que c'était peut-être ce titre qui était prévu en face A ? Pourtant "Give it up" est supérieur et aurait pu faire l'objet d'une revisite intéressante. "Pictures of Bernadette" est un bon titre, mais un peu bancal : accrocheur dans son thème principal et son refrain, il se fait parfois dissonnant et un poil agaçant, du moins sur la version remix.

Non Connecté stones72
Inscrit le : 18/04/15
Modérateur
3243 messages
Posté le 22/04/19 à 19:53
pour cet hommage et ta superbe collection !!
J'ai redécouvert Talk Talk et Mark Hollis.. j'ai récupéré quelques maxis .. Les pochettes de véritables œuvres d'art ...
Brian Jones ... Syd Barrett .... Mark Hollis .. resteront pour moi des énigmes avec un talent hors d'age ...
Vous devez être connecté pour ajouter de nouveaux messages.
Vous êtes ici : Accueil >> Index du Forum >> On Record >> Hommage à Mark Hollis : ma collection de Talk Talk

Connecté(s) sur le site : et 44 visiteur(s)

testeur voyage Sections Vinyle
Vous disposez d'un droit d'accès, de modification ou suppression des données vous concernant à l'adresse suivante :contact
Copyright © 2009-2016 Vinyls-collection.com ® - Tous droits réservés