Vinyls collection : Votre collection de disques en ligne
Vous êtes ici : Accueil >> Index du Forum >> On Record >> Euphonia groupe français obscure des 70’s

Euphonia groupe français obscure des 70’s

Non Connecté rockit
Inscrit le : 07/08/13
Membre Disque d'Or
1492 messages
Posté le 19/04/17 à 21:56
Bonjour à tous.

Ca fait un petit bout de temps que je ne suis plus venu. J’avais enfin réussi à perdre ce vice de vouloir absolument que tout le monde aime la même chose que moi. Et puis finalement me revoila, pour la bonne cause, pour parler d’un petit 45tr que j’ai sauvé de la pluie. Je ne sait pas s’il avait été placé là pour protégé la pile de variété qui se trouvais en dessous, mais au premier regard, il m’a tapé dans l’oeil.

Une simple photo cartonné noire et blanc un peu flou collée sur le carton. Quatre jeunes chevelus dans les bois. Le dos de la pochette a été écrite à la mains. Un néophite pourrait penser à une pochette bricolée pour remplacer l’originale, perdu ou déchirée. Mais non, c’est fait trop proprement. J’avais plutôt l’impression que le disque que j’étais en train de frotter frénétiquement (mais délicatement) pour éviter que les dernières gouttes de pluies ne s’incrustent elles aussi irrémédiablement à la fragile pochette... j’avais l’impression que c’était là, l’oeuvre d’un petit groupe de copains qui avait du passer leur été à vendre des saucisson dans le Larzac pour se payer un enregistrement.

Après quelques recherches sur le net, je n’ai rien trouvé concernant ce 45tr ou même concernant ce groupe (ni sur discogs ni ailleurs... mais internet n’est pas tout!).

Voici quelques photos :

Image utilisateur
Image utilisateur

Le disque est sorti sur un label Lyonnais : REM. D’après le numéro il semblerais que ce soit la première sortie 45tr de ce label.

Image utilisateur



Passons au plus important maintenant, quant même, la musique :

«Wahou cette intro! on dirait du Primus!!?» bon ne nous emballons pas, il ne s’agit que d’une intro... voyons la suite...
«Mais... mais... on dirait PAS du Primus!... C’EST du Primus!???» mon cerveau commence à chauffer
«Mais qui?... mais quoi?.. mais comment c’est possible un truc comme ça??»
Je me dis alors qu’un petit moment de réflexion ne me ferais pas trop de mal...

Mais bien sur...

J’ai allumé ma chaîne... J’ai laissé mon ampli sur CD et, hasard du tempo? le Brown Album a démarré au moment ou je mettais le 45tr sur la platine. J’avais jamais remarqué que Primus sonnait si 70’s

En tous cas je me suis bien fait avoir et j’espère que vous aussi!

Donc passons à la musique pour de vrai :

Plus grand chose à voir avec Primus malheureusement. Beaucoup plus délicat. Une guitare acoustique et une flûte (pas grand chose à voir avec Jethro Tull non plus) pour une ambiance très pastorale agrémentée sur le fin par un orgue qui viens ajouter une coloration légèrement Floydienne. Nostalgie.

Même ambiance et même tempo lent sur le deuxième morceaux Bye Bye Birds. La flûte laisse la place à des chants d’oiseaux et l’orgue de Max Jolivet se mél à ceux-ci tel des gouttes de cristal, rappelant cette fois encore, les ambiances des premiers Pink Floyd (sonorités plus typiquement Ummagummienne même, je dirais. le coté freaks en moins). Surement le morceau le plus sympa et le plus originale des quatres.

Obsession commence avec un rythme régulier que viens ponctuer une goutte d’eau. Et puis la guitare acoustique arrive et l’ambiance un peu molle refait surface. Des choeur dans un anglais très franchouillard (mais heureusement très laid back) viennent agrémenter un peu le morceau mais a vrai dire, ça ne décolle jamais vraiment.

C’est sur Rock Fort ! que la guitare électrique et la batterie Loud font leur apparition. C’est aussi sur Rock Fort ! qu’on se rends compte de la faiblesse de la production. Mais bon on s’y fait et le morceau est plutôt enlevé même si pas trop originale. Un Jam instrumentale un peu boogie comme il en pleuvait à l'époque

Coté, musicien, on retrouve un Bernard Fort sur discogs. Field recorder et ornithologue, ce qui cadrerait avec les chants d’oiseau de Bye Bye Birds. On trouve aussi un Jean-Michel Bériat qui a sorti quelques disques à l’époque. Il y a peut être un lien de parenté?

La date, 1973, est dans une écriture différente de celle des crédits. Ce n’est donc pas forcement une information fiable. L’encre s’apperente plus à celle des «autographes» (possiblement Michel et Jean Noel Bériat ? «Michel et Nano»)

Enfin voilà.. joyeuses pâques à vous aussi!




Non Connecté lolivejazz
Inscrit le : 24/03/13
Membre Disque Platine
2311 messages
Posté le 19/04/17 à 22:44
Jolie petite curiosité française.
On est souvent déçu par ces obscurs enregistrements mais c'est le charme : il faut creuser, creuser et encore creuser pour dénicher les pépites méconnues.
Merci pour ce partage.

Non Connecté rockit
Inscrit le : 07/08/13
Membre Disque d'Or
1492 messages
Posté le 20/04/17 à 12:42
Ben, en plus de 20 ans de chine, c'est la première fois que je tombe sur un disque comme ça (en même temps c'est vrai que je regarde pas souvent les 45tr).

Et même si la musique n'est pas fantastique, ça reste largement écoutable (dommage que j'ai pas le matos pour faire écouter). Et puis j'imagine qu'il ne doit pas exister beaucoup d'exemplaire. Avec le recto fait à la main, ils ont pas du en faire 3000 comme ça!

Donc je suis quant même bien content!

Non Connecté sudiste45
Inscrit le : 15/12/10
Membre Disque Diamant
6322 messages
Posté le 20/04/17 à 19:01
Pour Jean-Michel Beriat, je verrai bien une forte ressemblance entre la photo de discogs et la personne assise la plus à droite sur la phto du EP. En tout cas belle trouvaille . "Moïse sauvé des eaux"

Non Connecté thibaut
Inscrit le : 15/07/13
Membre Disque d'Or
1094 messages
Posté le 20/04/17 à 19:01
oui ça sent le truc à 100 exemplaires ou même moins

c'est souvent un peu décevant musicalement les disques comme ça (faibles moyens, et les choses plus "osées" étaient sans doute pour les concerts), mais ça reste des beaux témoignages

après trouver une tuerie psych/prog "ungooglable" il faudrait avoir une sacrée chance ! un pote a trouvé un disque folk vaguement acid l'année dernière... c'est déjà pas mal





Non Connecté rockit
Inscrit le : 07/08/13
Membre Disque d'Or
1492 messages
Posté le 20/04/17 à 20:06

thibaut a écrit :

c'est souvent un peu décevant musicalement les disques comme ça (faibles moyens, et les choses plus "osées" étaient sans doute pour les concerts), mais ça reste des beaux témoignages

après trouver une tuerie psych/prog "ungooglable" il faudrait avoir une sacrée chance ! un pote a trouvé un disque folk vaguement acid l'année dernière... c'est déjà pas mal


C'est un peu ça. Un disque folk vaguement acid. Le morceau Bye Bye Birds en tous cas, ferait pas moche sur une compile d'obscurité acid folk.


sudiste45 a écrit :
Pour Jean-Michel Beriat, je verrai bien une forte ressemblance entre la photo de discogs et la personne assise la plus à droite sur la phto du EP. En tout cas belle trouvaille . "Moïse sauvé des eaux"


Difficile à dire, la photo est un peu flou. Mais je trouve bizarre qu'il sorte un 45tr en 1970 en tant que "singer songwriter" et puis 3 ans plus tard qu'il joue de la batterie dans un groupe aux moyens limités. Je pencherais plus pour quelqu'un de la famille, genre le grand frère qui aurait plus ou moins pavé la voie à ses cadets...

Non Connecté jimi
Inscrit le : 24/05/14
Membre Disque d'Argent
815 messages
Posté le 20/04/17 à 21:08
J'aime beaucoup ce sujet rockit

Non Connecté lindienbizarre
Inscrit le : 24/09/13
Membre Disque Platine
1820 messages
Posté le 20/04/17 à 22:44
acid acid, c'est pas parce qu'un mec soufflait dans un pipo dans les années 60/70 que ça en fait un groupe acid.
T'arriverai à numériser ce 45t.

Non Connecté rockit
Inscrit le : 07/08/13
Membre Disque d'Or
1492 messages
Posté le 21/04/17 à 18:26

lindienbizarre a écrit :
acid acid, c'est pas parce qu'un mec soufflait dans un pipo dans les années 60/70 que ça en fait un groupe acid.
T'arriverai à numériser ce 45t.


Rôôôô! le gros jaloux : "d'abord chuis sur, c'est même pas du vrai acid folk!".

Bon j'ai juste dit qu'il y avait un morceau vaguement acid folk (avec de l'orgue et des petits oiseaux... mais pas de pipo)... ou du moins, qui se rapproche de l'idée que je me fais de l'acid folk. J'ai aussi précisé que j'avais pas le matos pour faire écouter il faudra donc que tu te fis (fît ou fie... je sais pas comment ça s'écrit.. bref, du verbe se fier ) à mon avis, désolé!


jimi a écrit :
J'aime beaucoup ce sujet rockit


Merci mais malheureusement y a déjà plus grand chose à dire

Non Connecté sudiste45
Inscrit le : 15/12/10
Membre Disque Diamant
6322 messages
Posté le 22/04/17 à 08:06
Je vois que tu as ajouté ce disque sur discogs . J’avais tenté la recherche par le label et je m'étais rendu compte que le 10 002 et suite étaient déjà enregistrés, mais malheureusement sans date également. Donc, pas plus avancé

Non Connecté rockit
Inscrit le : 07/08/13
Membre Disque d'Or
1492 messages
Posté le 27/04/17 à 19:13
Non, j'ai pas de confirmation sur la date. J'ai même cherché sur d'autres sites, les disques qui suivent "Hubert Jarzyk Chante Le Rugby" mais pas de date non plus.

Au passage, on retrouve aussi le bassiste, Jean Noel Bériat, sur une compil jazz en 2001 et sur un disque de Yann Tiersen en 2007.
Vous devez être connecté pour ajouter de nouveaux messages.
Vous êtes ici : Accueil >> Index du Forum >> On Record >> Euphonia groupe français obscure des 70’s

Connecté(s) sur le site : karpof et 45 visiteur(s)

testeur voyage Sections Vinyle
Vous disposez d'un droit d'accès, de modification ou suppression des données vous concernant à l'adresse suivante :contact
Copyright © 2009-2016 Vinyls-collection.com ® - Tous droits réservés